Top Menu

Autoconsommation solaire : Reservoir Sun accélère son développement

Co-entreprise créée par ENGIE Entreprises & Collectivités avec GreenYellow (voir notre article) dédiée à l’autoconsommation d’électricité de source photovoltaïque, Reservoir Sun vient de signer un partenariat de grande ampleur avec le groupe Metro France afin de solariser des entrepôts du grossiste. Cet accord fait suite à d’autres alliances déjà conclues, avec GEG dans les Alpes, ou encore XSEA pour Lorient Agglomération.

Depuis sa création, Reservoir Sun mise sur un modèle économique consistant à développer en masse des projets de petite à moyenne taille, surtout en toiture, tout en signant des partenariats stratégiques avec des collectivités territoriales et/ou leurs syndicats d’énergie. Installée à Marseille, la société revendiquait déjà une position de leader sur son marché grâce, aussi, au dispositif des appels d’offres CRE (avec des projets retenus lors des deux dernières tranches d’AO sur bâtiments), et d’opérateur incontournable pour développer le solaire en autoconsommation. Lors de l’inauguration de ses locaux à Marseille début juin dernier, elle dévoilait un investissement de 100 millions d’euros sur le marché des installations de moyenne capacité (en toiture de PME, hôpitaux, industries, communes, grande distribution, …). Son développement avait déjà permis la création d’une trentaine d’emplois depuis sa création en octobre 2018 avec une perspective de doublement des effectifs d’ici la fin de l’année.

Mathieu Cambet, président de Reservoir Sun, et Cynthia Mérope, directrice Finances et Informatique de Metro France

Dans le cadre du projet avec Metro, Reservoir Sun installera des panneaux solaires sur les toitures de 22 sites appartenant au groupe, sur une surface de 17000 m2 pour une puissance de 3,4 MW et une production annuelle d’électricité attendue autour de 4 GWh. Ces générateurs PV permettraient de couvrir 15% des besoins énergétiques des sites. L’intégralité des projets devrait entrer en service en 2020. Metro France est engagé dans la transition énergétique depuis 2014 avec la mise en place de plans d’action afin de réduire sa consommation d’énergie, qui ont déjà permis de la réduire de 25% sur ses entrepôts. Après la signature du 1er Corporate Power Purchase Agreement français en mars 2019 avec Agregio, filiale du groupe EDF, pour s’approvisionner en énergie éolienne à hauteur de 20% de sa consommation annuelle (il était question d’un volume de 25 GWh), le groupe souhaite maintenant produire sa propre électricité d’origine renouvelable. La possibilité, pour les salariés du grossiste de co-investir dans les projets solaires, est en outre à l’étude. « Ce partenariat inédit avec un acteur majeur de la distribution permettra de mettre en service, en un temps record d’une année, 22 projets clefs en main. L’entreprise bénéficiera d’une électricité verte et locale à un prix très compétitif, sans investissement », a indiqué Mathieu Cambet, président de Reservoir Sun.

Dans les Alpes, GEG a choisi de s’allier à Reservoir Sun et de proposer à ses clients isérois, industriels et collectivités, de mettre à disposition leur patrimoine immobilier pour l’équiper de panneaux solaires. Cette offre exclusive a pour objectif d’engager les clients vers le développement de projets photovoltaïques dans un but d’autoconsommation. Concrètement, les deux partenaires développent le projet selon les besoins exprimés par le client, investissent dans la construction de la centrale de production solaire et l’exploitent. Le client auto-consomme l’électricité verte produite sur les toits de ses bâtiments, de ses parkings ou sur ses terrains et réduit ainsi sa facture énergétique, sans investissement de sa part . Une offre d’injection sur le réseau sous forme de loyer est proposée aux clients non éligibles à l’autoconsommation.

Pour XSEA, le partenariat signé avec Reservoir Sun vise le développement du PV sur le territoire de Lorient Agglomération qui cherche, pour sa part, à augmenter significativement la part de production d’énergie renouvelable. Le partenariat mise sur la réalisation de 5 MWc de projets photovoltaïques en proposant aux entreprises et aux collectivités de faire installer des panneaux photovoltaïques sur des parkings, des toitures neuves ou du foncier disponible afin de produire de l’électricité verte qui sera de préférence consommée sur place. Les deux partenaires prennent en charge l’intégralité du projet, de sa réalisation à la revente de l’électricité produite au consommateur. Dans son plan climat air/énergie territorial (PCAET) pour la période 2019–2025, Lorient Agglomération a inscrit l’objectif de multiplier par 3,5 la production actuelle d’EnR d’ici 2030, et ce afin de couvrir 19 % des besoins du territoire. La Banque des Territoires, qui est entrée au capital de la SEML XSEA dès sa création en 2011, est partie prenante dans le plan d’action, en mobilisant ses outils financiers et en les adaptant à la taille des projets. Les plus modestes en termes d’investissement pourront être portés seuls par XSEA, la Banque des Territoires étant alors impliquée au travers de sa présence au capital. Pour les plus importants, des partenariats, tel celui avec Reservoir Sun, sont possibles pour du co-investissement avec la Banque des Territoires. La SARL Lanergie 2, qui porte la centrale PV en toiture recouvrant le K2 au port de Lorient (voir notre article) est détenue à 70 % par XSEA et à 30 % par la Banque des Territoires.

A noter que la Banque des Territoires est par ailleurs aussi présente au capital de GEG ENeR, la filiale production de la SEM Energie grenobloise GEG, dont elle détient désormais 22% suite à une récente levée de fonds de 9 millions d’euros. Ces fonds sont destinés à financer des projets d’énergies renouvelables à construire dans les prochains mois.

, , , ,

Top

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

JE M'INSCRIS A LA NEWSLETTER

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This