Top Menu

Arkolia Energies équipe son siège social d’une centrale PV en toiture

Ce mardi 14 juin, Arkolia Energies, constructeur clé en main de centrales de production électrique à partir d’énergies renouvelables (solaire, éolien et biogaz), inaugure, sur la zone d’activités du Bosc à Mudaison (Hérault), son nouveau siège social comprenant un laboratoire de R&D, le tout équipé d’une toiture photovoltaïque de 800 m2 pour une puissance de 99,87 kWc. Cette toiture est réalisée avec des panneaux solaires de trois fournisseurs différents – ReneSola, Hanwha Q Cells et JNE – et des onduleurs de Kaco New Energy. Parallèlement, l’entreprise a mis au point un ambitieux business plan et prévoit de doubler, au moins, son chiffre d’affaires en trois ans.

Arkolia-130616

Achevé fin 2015 après douze mois de travaux, le nouveau siège social d’Arkolia Energies a été imaginé par son directeur général, Jean-Sébastien Bessière, puis concrétisé par l’architecte Claude Viguier.

Créée en 2008, la société a réalisé un chiffre d’affaires de près de 50 millions d’euros l’an passé (pour un effectif de 42 employés), dont 43 millions d’euros avec son activité construction de sources d’énergie renouvelable, 6 millions d’euros avec son activité production d’électricité via des sociétés de projet et 425000 euros dans la maintenance. Dans le photovoltaïque, Arkolia compte parmi ses références la plus grande centrale solaire sur trackers de France, d’une puissance de 15 MWc sur une surface de 45 ha, construite au Soler, près de Perpignan (Pyrénées-Orientales), et mise en service en mars dernier, qui sera officiellement inaugurée le 20 juin prochain (voir également notre article).

Pour passer à plus de 100 millions d’euros en trois ans, la société a étoffé ses équipes et restructuré ses activités autour de quatre grands axes de développement : les toitures et ombrières photovoltaïques, les grands projets solaires et éoliens, les unités de méthanisation agricoles et territoriales, et la maintenance / travaux avec pilotage à distance des centrales électriques. Sur les 42 salariés que compte actuellement l’entreprise, dix personnes travaillent en R&D pour la méthanisation, cinq au bureau d’études méthanisation et sept au bureau d’étude photovoltaïque/éolien. C’est d’ailleurs la volonté de s’implanter sur le marché de la méthanisation qui a été le véritable moteur pour la construction du nouveau siège. L’entreprise dispose dorénavant d’un laboratoire de R&D sur plus de 200 m2 afin d’industrialiser son procédé breveté l’Arkométha (5 brevets déposés et un budget R&D de 4 millions d’euros sur 3 ans).

Une centrale photovoltaïque de 130 MWh

Arkolia Energies, qui a investi 1 million d’euros dans le bâtiment, a volontairement choisi plusieurs fournisseurs pour les modules solaires de sa toiture photovoltaïque afin de détecter d’éventuelles différences de production. Le générateur devrait produire bon an mal an 130 MWh. L’électricité produite est injectée sur le réseau. Le bâtiment respecte les normes RT 2012 : une double isolation et de vastes baies vitrées tournées vers le Sud avec une casquette permettent de garantir le confort thermique, été comme hiver. Arkolia a  majoritairement travaillé avec des entreprises locales, et a notamment fait appel à la société So-Tec de Villeveyrac/Aimargues pour les parties électricité et photovoltaïque.

Top

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

JE M'INSCRIS A LA NEWSLETTER

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This