Sélectionner une page

Une centrale « flotovoltaïque » à Saint-Maurice-la-Clouère dans la Vienne

Une centrale « flotovoltaïque » à Saint-Maurice-la-Clouère dans la Vienne

Le chantier de la centrale « flotovoltaïque », centrale photovoltaïque flottante, à Saint-Maurice-la-Clouère (86), a officiellement été lancé ce mercredi 12 février. Initié en février 2017, ce projet innovant verra le jour courant 2020, avec une mise en service prévue au mois de juillet.

Ce projet photovoltaïque flottant a également été lauréat à l’appel d’offres « innovation » de la Commission de régulation de l’énergie (CRE).

Portée par Sergies, entreprise du groupe Énergies Vienne, la réalisation de cette centrale représente une solution innovante de valorisation d’espaces artificialisés (lac de carrière, réserve de substitution, barrages, etc.) pour la production d’énergie renouvelable. Il s’agit de la toute première centrale photovoltaïque flottante dans la Vienne et en Nouvelle Aquitaine, et seulement la deuxième en France.

Sur une surface d’eau brute 4,5 hectares, la surface d’emprise de l’installation sera de 3,9 hectares soit 75% du terrain. 7292 modules PV (0,99 m x 1,978 m) seront installée pour une puissance de 2,87 MWc. L’énergie annuelle produite de 3330 MWh/an représentera l’équivalent de la consommation électrique 1 700 habitants (hors chauffage).

Les points forts du photovoltaïque flottant :

• Utilisation durable d’étendues d’eau sans usage : anciennes carrières, bassins écrêteurs de crues et d’irrigation, réservoirs d’eau potable ou encore bassins industriels pollués,

• Bonne réponse au conflit d’usage des sols potentiellement utilisables par d’autres activités (agriculture, tourisme, urbanisme…),

• Gain de production d’électricité, lié au refroidissement naturel des modules par le milieu aquatique,

• Structure entièrement démontable et recyclable, ne nécessitant aucun terrassement,

• Structure flottante sans risque sur des réservoirs d’eau potable.

Si tous les lacs artificiels de France, soit 300 km², se convertissaient au photovoltaïque, ils pourraient couvrir les besoins de 3 millions de foyers (chauffage et eau chaude sanitaire compris), soit l’équivalent de plusieurs réacteurs de centrales nucléaires, assure Sergies.

Sergies, entreprise du groupe Énergies Vienne, a été créée en 2001 par la volonté des 265 communes adhérentes au Syndicat Énergies Vienne. Elle met son savoir-faire au service des énergies renouvelables par l’aménagement et l’exploitation des moyens de production décentralisés, ainsi que par la promotion de la maîtrise de la demande en énergie.

Installée à Poitiers, Sergies compte déjà de nombreuses réalisations à son actif : 13 parcs éoliens dont Le Rochereau, 1er parc éolien du département de la Vienne (2008) ; plus de 400 000 m² de panneaux photovoltaïques exploités en toiture et au sol ; les participations dans 3 unités de méthanisation agricole. Ces réalisations permettent une production effective de 361 GWh/an d’énergies renouvelables, qui représentent 43% de la consommation des clients résidentiels du territoire du Syndicat Energies Vienne. Ce taux est à rapprocher de l’objectif de la loi sur la transition énergétique, qui est d’atteindre au niveau national, 32% d’énergie renouvelable en 2030.

JE M'INSCRIS A LA NEWSLETTER

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

JE M'INSCRIS A LA NEWSLETTER

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This