Top Menu

Un appel d’offres PV de 300 MW pour supplanter la centrale nucléaire de Fessenheim ?

Lors d’un déplacement de deux jours en Alsace consacré au projet d’avenir “post-nucléaire” pour Fessenheim (Haut-Rhin)*, Sébastien Lecornu, secrétaire d’État auprès du ministre de la transition écologique et solidaire Nicolas Hulot, a présenté au comité de pilotage** mis en place en janvier dernier le cahier des charges d’un appel d’offres pour des installations photovoltaïques visant un territoire élargi autour de Fessenheim pour en faire un pionnier national de la transition énergétique. Cet appel d’offres spécifique au département du Haut-Rhin ciblera une puissance totale de 300 MW. Une première en France !

Les projets avec un financement participatif sont encouragés. Cet appel d’offres sera lancé avant la fin de l’année 2018. La Caisse des Dépôts a proposé son soutien financier aux porteurs de projet qui le souhaiteront.

Engagé dans la construction d’un projet d’avenir pour ce territoire, le gouvernement a donc dévoilé des mesures concrètes afin de relancer le développement économique. Il avait annoncé vouloir aller au-delà des pratiques habituelles et être prêt à notifier un régime spécial à la Commission européenne. Le conseil départemental avait, pour sa part, proposé de faire de la transition énergétique l’axe principal de développement du territoire, avec des actions de développement des énergies renouvelables, de stockage d’énergie ou encore de rénovation thermique des bâtiments. L’objectif commun consiste à assurer une conversion économique du territoire vers des activités durables et prometteuses reposant particulièrement sur la transition numérique et la transition énergétique. Avant tout, ce projet devrait s’attacher à développer les entreprises du territoire et offrir un soutien aux employés.

Outre l’AO PV, la Caisse des Dépôts s’est engagée, dans le cadre du projet économique, à faire du territoire de Fessenheim un territoire pilote de sa nouvelle « Banque des territoires » qui permettra aux collectivités d’avoir un guichet unique pour l’accompagnement technique et financier de leurs projets.

Le comité de pilotage a intégré le stockage énergétique et la géothermie profonde comme des axes de travail dans le cadre du projet de territoire.

D’autres dispositions sont également prévues, aux plans économique, social, etc. Pour en savoir plus, cliquer ici

*La fermeture de la centrale nucléaire de Fessenheim devrait intervenir lorsque la centrale EPR de Flamanville sera mise en service, ce que l’exploitant EDF a annoncé pour fin 2018 ou début 2019.

**Installé à la préfecture du Haut-Rhin, ce comité de pilotage inclut les élus du territoire, du département et de la région, des représentants du monde économique, des organismes de formation professionnelle, des syndicats de salariés du territoire et des associations de protection de l’environnement.

Top

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

JE M'INSCRIS A LA NEWSLETTER

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This