Sélectionner une page

Technique Solaire, Urbasolar et Reden Solar en tête de la 5e période de l’appel d’offres PV sur bâtiments

Technique Solaire, Urbasolar et Reden Solar en tête de la 5e période de l’appel d’offres PV sur bâtiments

Le Ministère de la Transition énergétique a publié le 25 août la liste des lauréats de la 5e période de l’appel d’offres portant sur la réalisation et l’exploitation d’Installations de production d’électricité à partir de l’énergie solaire « Centrales sur bâtiments, serres agricoles, hangars et ombrières » de plus de 500 kWc situées en France métropolitaine. 90 nouveaux lauréats pour développer des installations photovoltaïques sur bâtiment ont été désignés pour 378,3 MWc attribués.

Depuis la dernière session de l’appel d’offres PPE2 pour les toitures photovoltaïques, le tarif moyen attribué a légèrement baissé (2,5%) mais reste proche de son plus haut niveau au-dessus de 100 €/MWh.

La capacité appelée de cette 5e période close le 23 juin a été exceptionnellement augmentée de 400 MWc à 800 MWc pour pallier aux problématiques de la dernière session concernant la non-conformité des projets sur les garanties financières. Pourtant, cette 5e session d’appel d’offres a été largement sous-souscrite avec 378,3 MWc attribués pour 800 MWc appelés, souligne, dans son analyse Finergreen. Le volume attribué est donc proche de la capacité initialement ciblée de 400 MWc.

La capacité globale attribuée lors de cet appel d’offres est de 378,3 MWc. Dans son analyse, Finergreen a identifié 37 développeurs identifiés, dont 21 récompensés avec moins de 5 MWc. Technique Solaire arrive en tête de la session avec 79,7 MWc attribués. Urbasolar arrive en deuxième position, sécurisant 57,6 MWc au total. Sur la troisième marche, Reden Solar remporte 36,8 MWc. 20 projets sont des méga-toitures (> 5 MWc attribués) ; Akuo 31,0 MWc, Urbasolar 17,2 MWc et Neoen 13,6 MWc présentant les plus grands projets. Sunrock (leader du marché aux Pays-Bas) entre sur le marché français avec 13,5 MWc.

Côté régions, la Nouvelle-Aquitaine et le Centre-Val de Loire sont les régions ayant les plus grandes capacités attribuées, avec respectivement 65,9 MWc et 56,4 MWc.

Grâce à cette session de rattrapage, 4 régions battent également le record de capacité attribué qui avait été fixé à 47,5 MWc par la Nouvelle-Aquitaine lors de la session 1. Une nouvelle fois, la moitié Nord de la France affiche une belle performance, obtenant un peu moins de la moitié de la capacité totale attribuée lors de cet appel d’offres, souligne Finergreen. En moyenne, les projets situés dans la moitié Nord sont presque trois fois plus grands que les projets situés dans la moitié Sud (soit 9,9 MWc contre 3,6 MWc) ; cela est probablement dû à la pression foncière de plus en plus forte pour les actifs solaires dans les régions les plus ensoleillées, analyse Finergreen. De plus, la plupart des méga-projets de plus de 10 MWc sont situés dans la moitié nord de la France. L’Occitanie est la région avec le plus grand nombre de projets (soit 19) alors que la Bourgogne-Franche-Comté et l’Île-de-France n’ont qu’un seul projet chacune.

Lauréats de la cinquième période de l’appel d’offres PV sur bâtiment (PPE2)

Voir l’analyse complète de Finergreen

INSCRIPTION NEWSLETTER

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This