Top Menu

SunPartner lève 5,2 millions d’euros et peut financer l’industrialisation de Wysips Glass

Sunpartner Technologies, spécialiste du photovoltaïque invisible Wysips, vient de lever 5,2 millions d’euros supplémentaires dans le cadre d’un tour de table auquel a participé le fonds Acapital. Cette opération devrait lui permettre de financer la fabrication, en France, de sa technologie propriétaire de vitrage photovoltaïque transparent Wysips Glass destinée aux secteurs du transport et du bâtiment.

Sunpartner-180116Cette nouvelle levée de fonds est la huitième depuis la création de la société en 2008, pour un montant total de 45 millions d’euros, dont 15 M€ sur la seule année 2015 principalement pour déployer ses activités industrielles afin de pouvoir lancer ses produits sur le marché. Elle marque notamment l’entrée au capital du fonds Acapital, dédié à l’internationalisation des sociétés européennes en Asie. Pour Ludovic Deblois, président-directeur général de Sunpartner Technologies, « l’entrée d’Acapital est un événement majeur pour le développement de la société en Asie, surtout avec le lancement de produits faisant appel à nos technologies issus de partenariats en Chine et au Japon. La Chine représente un marché très important pour nous. L’expérience et l’accompagnement d’Acapital nous permettra d’accélérer notre positionnement dans ce pays. » La levée de fonds a également été réalisée auprès d’actionnaires historiques, dont SPDG, un fonds d’investissement du groupe D’Ieteren présent dans le secteur de l’automobile, et Eurowatt Partenaire.

L’opération contribuera à financer la fabrication « made in France » des modules photovoltaïques transparents Wysips Glass pour de larges surfaces. Cet outil de production devrait être opérationnel d’ici 2017 avec une capacité annuelle de 30000 m2, et visera à fabriquer des produits de nouvelle génération, qui seront intégrés dans les vitres en partenariat avec des acteurs industriels du marché. Les applications visées se situent dans les transports ainsi que dans les bâtiments intelligents et à énergie positive (Bepos). Intégré dans le vitrage des bâtiments et couplé à un film opacifiant, le composant Wysips Glass devrait permettre par exemple de rendre autonome en énergie les fonctions d’occultation mais aussi de produire de l’électricité grâce à la lumière. Selon les analystes, le marché mondial des vitres intelligentes devrait passer de 88 millions de dollars par an en 2013 à plus de 3 milliards de dollars par an à l’horizon 2022 (Source: Net Research, Electrochromic Glass and Film Markets 2016-2023, Décembre 2015).

En 2016, Sunpartner Technologies réalisera près de 50% de son chiffre d’affaires au Japon avec plusieurs partenaires dont NTT Docomo et Kyocera. Pour accélérer encore son positionnement en Asie, l’entreprise compte nouer des partenariats au Japon où des discussions sont en cours avec une dizaine d’acteurs dans le secteur du vitrage, des montres, des écrans ou des accessoires. Elle vise à se développer aussi sur les marchés taïwanais et chinois, et dispose déjà d’un bureau à Shenzhen. Les premiers marchés ciblés concernent les montres connectés, avec un démarrage de la production à l’été 2016, et des accessoires avec de premiers produits prévus au deuxième trimestre 2016. Sunpartner Technologies s’attaquera ensuite aussi au déploiement d’applications dans le secteur du vitrage en Chine.

, ,

Top

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

JE M'INSCRIS A LA NEWSLETTER

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This