Sélectionner une page

Soprema mise sur les « énergies vertes » pour ses nouvelles usines en Allemagne

Soprema mise sur les « énergies vertes » pour ses nouvelles usines en Allemagne

Le groupe français Soprema, leader mondial de l’étanchéïté, vient de se doter d’une usine pour la production d’étanchéité bitumineuse en Allemagne, à Hof (Bavière), usine qui fait appel aux énergies de sources alternatives telles que l’eau, le soleil et le vent pour couvrir environ 2/3 de ses besoins. Son toit est notamment équipé sur 6000 m2 de panneaux photovoltaïques dans un environnement végétalisé.

Autoproduction et autoconsommation

Soprema-151015Le choix de l’autoproduction et autoconsommation énergétique dans une usine en Allemagne s’explique par le coût élevé de l’électricité outre-Rhin (plus de 28 c€/kWh pour les particuliers, moins pour les entreprises). Toutefois, avec un prix de l’électricité en hausse constante et une politique allemande imposant des taxes sévères aux entreprises qui ne sont pas suffisamment écologiques, le groupe compte préserver la profitabilité de son usine avec sa démarche.

La toiture PV a été réalisée avec des modules solaires de SolarWorld, pour une production d’électricité attendue de l’ordre de 400 à 500 MWh par an. Rappelons que le groupe Soprema s’est, pour sa part, diversifié sur de nouveaux marchés dont, notamment, la végétalisation des toitures et l’étanchéité photovoltaïque (sa filiale Solardis est présente sur ce secteur).

SopremaHof-151015Parmi les autres sources d’énergies figurent encore deux éoliennes de 70 m d’une puissance de 1 MW, implantées à proximité de l’usine pour une production de l’ordre de 1 million de kWh d’énergie. Un système de production d’énergie hydraulique innovant a aussi été mis en place. L’eau d’un bassin de rétention de près d’un million de litres est ainsi utilisée pour refroidir les chaudières en production. En été, l’eau de ce bassin extérieur est refroidie à 4°C grâce à l’excès de production d’énergie solaire. Cette eau est ensuite injectée dans le circuit des machines de production qui peuvent être refroidies pendant trois jours sans recourir à des systèmes traditionnels de refroidissement. En hiver, les besoins énergétiques pour rafraîchir le bassin sont moindres. Par ailleurs, des membranes d’étanchéité Cool Roof installées en toiture maintiennent de manière naturelle la fraicheur des toitures grâce à une haute réflectivité solaire et une émissivité thermique élevée. Un système de préchauffage de l’air permet de récupérer l’énergie dégagée par les chaudières et de la réutiliser pour chauffer les halls de l’usine. L’engagement de Soprema se poursuit par ailleurs dans l’efficacité énergétique. Ainsi, les systèmes d’éclairage du site font notamment appel à des LED pour un coût d’investissement amorti en deux ans. Enfin, le site a été conçu dans une optique 100 % énergies renouvelables à terme : une 3e éolienne pourrait être installée, une alimentation par biogaz ainsi qu’une unité de cogénération est en préparation, et une unité de géothermie est aussi envisagée.

Inaugurée en juin dernier, cette usine a représenté un investissement de 23 M€ et emploie 45 personnes. Le site dispose d’un terrain de 14 hectares et de 13000 m2 de surface de toitures. Une seconde usine est encore en cours de construction sur ce même site pour la fabrication d’isolants en polyuréthane avec un démarrage prévu en 2017. Elle devrait employer environ 40 personnes pour un investissement de 20 M€.

INSCRIPTION NEWSLETTER

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This