Top Menu

Solarcentury entre sur le marché français du PV avec 57 MW de projets

L’acteur britannique* du solaire Solarcentury, présent en Europe, en Amérique Latine et en Afrique, a été retenu pour trois projets d’installations photovoltaïques d’une puissance cumulée de 57 MWc lors des deux derniers appels d’offres dédiés aux centrales au sol en France. Ces trois sites, développés avec son partenaire Oxygn, concrétisent ses premiers pas dans l’Hexagone. La réalisation du premier projet démarrera début 2020.

Les trois centrales PV, qui devraient produire quelque 68 GWh par an, seront installées sur des friches industrielles et délaissées, à Lourches dans les Hauts-de-France (17MW), à Marigny dans le Grand-Est (30MW) et à Digue de Port-Saint-Louis en Provence-Alpes-Côte d’Azur (10MW). Les projets de Lourches et de Digue de Port-Saint-Louis feront en partie appel à du financement participatif, respectivement à hauteur de 1,1 million d’euros et de 0,7 million d’euros.

Fondé en 2012 à Marseille, Oxygn est un développeur de projets d’énergies renouvelables, notamment dans le domaine du photovoltaïque et du solaire thermodynamique (CSP). La société travaille avec un réseau international de partenaires (concepteurs, constructeurs, fabricants, banques et investisseurs).

Ce succès aux appels d’offres en France représente une étape importante pour Solarcentury qui, après trois années passées à développer un portefeuille de projets sur le sol français, va construire, gérer et exploiter les trois centrales solaires. Fondé en 1998, la société développe, construit et exploite des projets solaires on-grid et off-grid avec stockage en Europe, en Amérique Latine et en Afrique.

*Solarcentury est une société indépendante dont le siège est basé au Royaume Uni. Parmi ses réalisations les plus emblématiques figurent le pont solaire de la gare de Blackfriars (photo ci-dessus) au centre de Londres, le premier pont solaire réalisé dans le monde, ainsi que l’offre d’installation solaire résidentielle pour IKEA en Europe. En 2006, la société a également fondé SolarAid, une association à but non lucratif qui vise à lutter contre le changement climatique et la pauvreté dans les pays en voie de développement. Parmi les projets rélaisés dans ce cadre figurent des éclairages solaires afin d’éradiquer l’usage des lampes à pétrole polluantes au Kenya, Malawi, Ouganda et Zambie. Solarcentury verse chaque année 5% de ses bénéfices nets à Solaraid. A ce jour, plus de 10 millions de personnes bénéficient d’un accès à un éclairage solaire en Afrique grâce à cette association.

Top

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

JE M'INSCRIS A LA NEWSLETTER

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This