Top Menu

Le solaire PV flottant a le vent en poupe

Après avoir participé à un site solaire flottant de test à Singapour (voir notre article), le Chinois Upsolar lance sa solution en Europe, par le biais de sa filiale italienne, Upsolar System Italia. Cette dernière utilise une structure spécialement conçue par société d’ingénierie Koiné Multimedia de Pise, en Italie. La société française Ciel & Terre, l’un des spécialistes mondiaux du solaire flottant installé sur des étendues d’eau, des lacs, des bassins, des réservoirs, etc., développe, elle, son activité à l’international.

Dans la solution Upsolar, le réseau de modules solaires est composé de panneaux fournis en interne par le groupe chinois, montés sur un assemblage en acier galvanisé mis au point par Koiné, qui est posé sur des flotteurs en polyéthylène de haute densité, et fixés par un câblage en nylon. « Le marché du solaire flottant prend de l’importance. Dans des pays comme les Pays-Bas, le Japon, Singapour, la Colombie ou encore d’autres régions, le déploiement du solaire pourrait être freiné par le manque de terres disponibles ou par diverses réglementations. Le solaire flottant peut être la solution », estime Enrico Carniato, directeur général chez Upsolar en Italie.

Dans le solaire flottant, l’eau sert en même temps de système de rafraîchissement des modules solaires, ce qui contribue à optimiser le bilan énergétique. Une optimisation qu’Upsolar chiffre autour de 15% en moyenne.

La centrale solaire flottante de 13,7 MWc co-développée par Ciel & Terre avec Kyocera TCL Solar sur le barrage de Yamakura, avec 50904 modules PV de 270 W dont l’installation sera finalisée ce printemps 2017 avec une connexion au réseau prévue début 2018.

Le Français Ciel & Terre, développeur de projets photovoltaïques depuis 2006, est l’un des spécialistes mondiaux du solaire PV flottant. La société lilloise a notamment lancé sa solution Hydrelio à Taiwan courant 2016 et y développe, en coopération avec Germansolar Asia, un projet de 5 MWc de puissance globale dont la première tranche de 2 MWc sera opérationnelle en juin prochain. L’an passé, Ciel & Terre a connecté des projets en Angleterre (les projets Queen Elizabeth II de 6,3 MWc et Godley pour 2,9 MWc) ainsi qu’une première centrale PV flottante en Italie, d’une puissance de 341 kWc à Pontecorvo. Au Japon, la firme est en train a développé l’une des plus grandes centrales solaires flottantes sur le lac du barrage de Yamakura, près de Chiba, à l’est de Tokyo (voir photo), en coopération avec Kyocera. Aux Etats-Unis, elle travaille sur le développement de projets, et deux sites pilotes ont déjà été installés en Californie et en Floride.

, ,

Top

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

JE M'INSCRIS A LA NEWSLETTER

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This