Top Menu

Réalisations : Japon, Jordanie, Etats-Unis

Au Japon, une centrale photovoltaïque de 92 MW devrait se construire à partir du 2e semestre 2016 près des villes de Kanoya et d’Osaki dans le département de Kagoshima. Century Tokyo Leasing assure le financement du projet. Kyudenko et Gaia Power sont chargés de la conception, de la construction et de la maintenance de l’installation, dans le cadre d’une société commune créée à cet effet. Kyocera fournira 340740 panneaux PV. La centrale PV sera exploitée par Kanoya Osaki Solar Hills, créée et financée par les quatre sociétés.

Kyocera-120615Le projet représente un investissement d’environ 35 milliards de yens (250 millions d’euros). Depuis janvier 2014, la communauté locale souhaitait valoriser quelque 200 ha où un terrain de golf prévu il y a 30 ans n’a jamais vu le jour. La centrale PV devrait être opérationnelle au cours de l’année fiscale 2018 qui, au Japon, va d’avril 2017 à mars 2018. Gaia Power détient 72,7% du capital de Kanoya Osaki Solar Hills, et les trois autres partenaires 9,1% chacun.

En Jordanie, une centrale photovoltaïque de 50 MW serait à l’étude dans le sud du pays pour apporter de l’énergie au secteur de l’eau. Elle serait installée près du site de l’aquifère de Disi dont le pompage contribue à fournir de l’eau potable à la capitale Amman et à d’autres villes, selon le site Zawya. Le secteur de l’eau consommerait 14% de l’énergie produite dans le pays. Le projet représenterait un coût d’environ 80 millions de dinars jordaniens, soit près de 100 millions d’euros, et figurerait dans un programme de plusieurs centrales PV visant à couvrir 15% de l’énergie nécessaire à la production d’eau potable d’ici 2025, dont le coût élevé du pompage est hautement subventionné par le gouvernement. La facture d’électricité payée par le ministère de l’eau aurait atteint 125 millions d’euros en 2013, et pourrait s ‘élever à 800 millions d’euros en 2025.

La société texane OCI Solar Power, filiale du chimiste sud-coréen OCI, démarre la construction de la sixième phase d’un programme solaire de 400 MW réalisé pour le compte de l’énergéticien local CPS Energy dans le comté de Pecos, entre El Paso et San Antonio, au Texas. La centrale photovoltaïque Alamo 6 sera, avec 110 MW, la plus grande du programme qui compte déjà quatre sites de 39,2 MW, 4,4 MW, 5,5 MW et 37,6 MW opérationnels. Le septième site (environ 106 MW pour atteindre 400 MW) est encore en développement. Alamo 6 devrait être opérationnel au dernier trimestre 2016. Selon OCI, sa construction ne comprend que des matériels fabriqués ou assemblés à San Antonio : des trackers à deux axes de Sun Action Trackers, des panneaux PV de Mission Solar, des onduleurs de Kaco New Energy (société allemande qui a une usine sur place) et Mortensen Construction pour la maîtrise d’ouvrage.

, , , , , , ,

Top

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

JE M'INSCRIS A LA NEWSLETTER

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This