Top Menu

Prévisions météo : Optimum Tracker lance le tracker connecté

Optimum Tracker, l’un des spécialistes français dans les trackers pour les grandes centrales photovoltaïques au sol créé en 2009, mise sur une amélioration de la performance de ses produits grâce à des solutions logicielles de prédiction météo brevetées. L’inclinaison des trackers est optimisée en conséquence, pour un grain de production qui peut atteindre jusqu’à 2% selon les mois.

OptimumTracker1-170316La société vient ainsi de déposer trois brevets portant sur une application innovante qui, appelée Opti-SkyControl, analyse en temps réel la nébulosité du ciel puis adapte l’inclinaison des trackers afin d’optimiser la production lorsque les rayons du soleil sont diffus. « Nous avons voulu doter d’intelligence des produits qui jusqu’à présent n’embarquaient que des innovations mécaniques » précise Madyan De Welle, co-fondateur d’Optimum Tracker et directeur de l’innovation. Grâce à un algorithme prédictif, une caméra hémisphérique et des capteurs photosensibles mesurant l’intensité lumineuse, le système Opti-SkyControl est capable d’effectuer des prévisions de l’évolution de la masse nuageuse. Il calcule ensuite l’angle optimal d’inclinaison du tracker afin d’obtenir la meilleure capture des rayons lumineux à chaque moment. Le système prend aussi en compte les types de longueur d’onde les plus productives pour les panneaux solaires installés sur un site donné, pour que leur orientation soit la plus efficace possible. « Nous avons intégré de l’intelligence artificielle dans le tracker : l’algorithme analyse ses précédentes prévisions pour améliorer ses prévisions futures. Il est aussi capable de reconnaitre le type de nuage grâce à une base de modèles déjà appris, et d’enrichir cette base grâce à des analyses effectuées sur le lieu d’implantation. Ceci permettra ensuite d’effectuer des prévisions à plus long terme et plus précises selon le comportement nuageux local », souligne Madyan De Welle.

OptimumTracker2-170316Afin qu’il y ait un réel grain de production, l’Opti-SkyControl ne commande au tracker de passer en mode « suivi de la lumière diffuse » que lorsque l’algorithme prévoit un temps de maintien minimal de l’angle optimal de captation. Des études au laboratoire Armines des Mines de Paris, spécialisé dans le calcul de productible des systèmes photovoltaïques, quantifient les grains de production de +0,4% à +2% par mois selon la période sur différents points du globe.

Top

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

JE M'INSCRIS A LA NEWSLETTER

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This