Top Menu

Panneaux PV : l’Allemand CS Wismar arrive sur le marché français

CS Wismar, assembleur allemand de panneaux photovoltaïques, a installé sa filiale française à Caluire, tout près de Lyon, depuis septembre 2016. Objectif de CS Wismar France : participer aux appels d’offre CRE et autres grands projets photovoltaïques sur le marché français.

cs-wismar-281116« Les appels d’offres CRE constituent actuellement 70% du marché français et sont le gage d’un véritable potentiel de développement économique », explique Hugues Duplantier, directeur CS Wismar France. Pour se positionner sur les grands projets et aussi pour répondre aux besoins des projets plus classiques en France, le fabricant mise sur une offre de panneaux photovoltaïques de haut de gamme assemblés dans son usine de Wismar, la Sonnenstromfabrik. Son offre comprend des modules à 72 cellules solaires en silicium monocristallin (jusqu’à 330 Wc) ou multicristallin (jusqu’à 325 Wc), aussi en technologie PERC ainsi qu’à 48 ou 60 cellules également en silicium monocristallin (jusqu’à 285 Wc et bientôt 300 Wc) ou multicristallin (jusqu’à 265 Wc), cadrés ou non, standard ou bi-verre, ainsi que des solutions pour l’intégré au bâti, bi-verre (260 à 275 Wc) ou verre standard (210 à 230 Wc) … CS Wismar revendique notamment une durée de vie de l’ordre de 40 ans sur la base de ses simulations pour ses modules bi-verre de la gamme Vision.

Qui est CS Wismar ?

Créée au printemps de cette année, la société a repris l’usine de panneaux photovoltaïques de Wismar que Centrosolar avait exploité de 2006 à 2014 pour y assembler ses propres modules ainsi que des produits en sous-traitance, par exemple pour TSMC, Bosch et autres Conergy. Une référence à Centrosolar est présente dans le nom de la nouvelle entité (CS), mais pas seulement. L’équipe dirigeante comprend aussi d’anciens employés de Centrosolar. Ainsi, Rüdiger Drewes, aujourd’hui directeur général de CS Wismar, avait dirigé l’usine à partir de 2008 pour Centrosolar. Alexander Kirsch, également directeur général de CS Wismar, était, pour sa part, président du conseil de direction de Centrosolar. CS Wismar appartient à 100% au groupe Pari (chiffre d’affaires de 500 millions d’euros), spécialiste des investissements dans les cleantechs.

Le site de Wismar a été modernisé à plusieurs reprises jusqu’au dépôt de bilan de Centrosolar en 2014. L’usine avait été rachetée en août 2014 par Solar-Fabrik, l’un des pionniers du PV outre-Rhin qui a, à son tour, déposé le bilan à la fin de l’an dernier. Selon CS Wismar, elle est toujours l’une des plus modernes en Europe, et affiche une capacité d’assemblage de plus de 500 MW.

, ,

Top

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

JE M'INSCRIS A LA NEWSLETTER

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This