Top Menu

L’Inde a passé le cap des 4 GW de puissance PV installée

En Inde, le parc photovoltaïque aurait progressé de 357 MW en termes de puissance installée et raccordée au réseau électrique sur les quatre premiers mois de l’exercice 2015-2016 (du 1er avril au 31 juillet), pour atteindre 4,1 GW, selon des informations publiées par le ministère des énergies nouvelles et renouvelables (MNRE). Pour la société d’études Bridge to India, la puissance PV totale installée aurait même déjà atteint 4,4 GW dans le pays. Selon certains analystes, le volume PV réalisé sur l’exercice fiscal 2015-2016 pourrait s’élever à 2,5 MW, après 1,1 GW sur l’exercice précédent. Le gouvernement a, lui, fixé un objectif de puissance photovoltaïque totale installée d’ici 2022 de 100 GW.

Waree-040915L’objectif gouvernemental semble presque trop ambitieux même si le volume de projets en développement et autorisé atteint actuellement quelque 10,9 GW et que des appels d’offres de plusieurs centaines de MW sont régulièrement lancés dans diverses provinces. Selon Bridge to India, le marché serait suffisamment porteur pour aboutir à un volume annuel de l’ordre de 4-6 GW entre 2016 et 2019, voire plus. Avec une cible de 60 GW pour les centrales photovoltaïques au sol, l’Inde constitue certainement l’un des principaux marchés pour le déploiement de centrales solaires au cours des prochaines années. Le pays pourrait même se positionner dans le trio ou le quatuor de tête des marchés les plus porteurs dans le monde.

Pour atteindre les objectifs fixés, le gouvernement semble par ailleurs vouloir obliger de grands groupes présents dans le secteur de l’énergie fossile à lancer des projets et des appels d’offres pour le déploiement PV, en plus des programmes nationaux comme la National Solar Mission (NSM). Dans ce cadre, le groupe New Thermal Power (NPTC) viserait par exemple le déploiement de 15 GW de centrales solaires d’ici 2019, à réaliser par des développeurs privés. Un projet de 250 MW est en cours et des appels d’offres ont été lancés pour un volume total supérieur à 1 GW. Le groupe participe par ailleurs au programme NSM avec un volume cible de 3 GW dans un premier temps. Le groupe Solar Energy Corporation of India (SECI) aurait, pour sa part, été chargé de développer un volume de 2 GW.

Selon le site Bloomberg Business, l’Inde ne dispose toutefois que de peu d’usines locales pour répondre à une forte demande sur son marché national, et reste donc très dépendante des importations. La capacité de production n’atteindrait ainsi aujourd’hui que 1,3 MW dans les cellules solaires et 2,5 MW dans l’assemblage de panneaux photovoltaïques. Des coopérations industrielles entre des acteurs locaux et des groupes chinois commencent néanmoins à voir le jour. Le groupe indien Waaree Energies vient, lui, de concrétiser l’installation d’une capacité additionnelle de 250MW/an pour l’assemblage de panneaux photovoltaïques, portant ainsi son usine de Surat (dans la province du Gujarat) à 500MW. Une extension à 1 GW est en outre déjà à l’étude.

,

Top

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

JE M'INSCRIS A LA NEWSLETTER

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This