Top Menu

« L’Europe peut atteindre la neutralité climatique avant 2050 avec un système d’énergie 100% renouvelable »

SolarPower Europe et l’université finlandaise LUT University publient un rapport qui modélise un scénario à 100% d’énergie renouvelable pour que l’Europe atteigne la neutralité climatique avant 2050. Dans le scénario le plus optimiste, l’énergie solaire pourrait générer plus de 60% de l’électricité de l’UE d’ici 2050.

L’étude se veut la première du genre à modéliser une voie entièrement renouvelable pour atteindre la neutralité climatique pour le système énergétique européen, présentant trois voies de transition, avec différents niveaux d’ambition. L’une des principales conclusions du rapport est que la voie d’une faible ambition en Europe constituerait un fardeau pour la société, tant du point de vue du changement climatique que du point de vue économique. A contrario, un scénario à 100% d’énergies renouvelables entraîne une baisse des coûts énergétiques et montre que la réalisation de la neutralité climatique d’ici 2050 est plus rentable par rapport à un niveau d’ambition inférieur.

Claude Turmes, ministre luxembourgeois de l’Énergie, a déclaré : « À la suite de la publication de la loi européenne sur le climat, six États membres, dont le Luxembourg, ont appelé la Commission européenne à inclure un scénario à 100% d’énergie renouvelable dans les projections énergétiques et climatiques de la Commission pour 2050. L’étude de SolarPower Europe et de l’Université LUT arrive à un moment important, décrivant les avantages d’une filière d’énergie 100% renouvelable pour atteindre la neutralité climatique de manière rentable en Europe, même avant 2050, afin de rendre le système énergétique européen moins dépendant et plus résilient. En tant que dirigeants politiques, nous devons démontrer aux jeunes générations qu’elles ont été entendues et que les scénarios les plus ambitieux possibles sont sérieusement envisagés pour aider à lutter contre le changement climatique ».

« Un système d’énergie 100% renouvelable permet à l’UE de devenir climatiquement neutre avant 2050, conformément à l’objectif ambitieux de 1,5°C de l’accord de Paris, et sans recourir à des puits de carbone. Ce scénario de leadership déclenchera également la plus forte baisse des émissions de gaz à effet de serre, jusqu’à zéro en 2040. Il met également en évidence le rôle central de l’électrification pour réaliser un système d’énergie 100% renouvelable, qui générera des gains d’efficacité du système significatifs. Avec ce rapport, nous visons à apporter une nouvelle perspective à la discussion sur la manière de permettre un véritable accord vert européen », commente Aristotelis Chantavas, président de SolarPower Europe.

« L’énergie solaire devrait générer plus de 60% de l’électricité européenne d’ici 2050. Mais cela doit être associé à un taux élevé d’électrification et d’intégration sectorielle, qui est indispensable à la réalisation d’un système énergétique 100% renouvelable et intégré. Les électrolyseurs pour la production d’hydrogène sont également une technologie cruciale pour ce scénario, car à partir de 2030, l’hydrogène renouvelable contribuera à la décarbonisation complète des secteurs de la chaleur et des transports, devenant ainsi le deuxième vecteur énergétique européen. En outre, le stockage d’électricité est de plus en plus important pour fournir un approvisionnement énergétique ininterrompu, les batteries devant contribuer jusqu’à 70% du stockage. Le rapport montre finalement que les voies de transition 100% renouvelables sont les plus rentables, tandis que les scénarios de faible ambition sont plus contraignants pour l’économie, la société et l’environnement européens », poursuit, de son côté, Michael Schmela, conseiller exécutif et responsable des  études de marché chez SolarPower Europe.

Aurélie Beauvais, directrice des politiques de SolarPower Europe, ajoute : « Pour parvenir à un système énergétique basé à 100% sur les énergies renouvelables d’ici 2050, où l’énergie solaire et éolienne sont les principaux piliers de la transition énergétique, les décideurs politiques doivent se concentrer sur la création des cadres politiques et financiers appropriés. Dans un premier temps, l’UE devrait consacrer l’objectif de neutralité climatique dans la loi et revoir l’objectif de 2030 en matière de gaz à effet de serre pour se conformer à l’accord de Paris à 1,5 ° C. D’ici 2030, les décideurs politiques doivent accorder la priorité à l’électrification à base d’énergies renouvelables, ouvrant la voie au développement de solutions d’hydrogène compétitives et durables où l’énergie solaire et éolienne à faible coût agira en tant que principaux vecteurs d’énergie »

« Un système d’énergie 100% renouvelable en Europe est résolument possible d’un point de vue technique. C’est également l’option la plus abordable et la plus sûre pour atteindre la neutralité climatique en Europe d’ici 2050. Nous avons déjà les technologies d’énergie propre, et maintenant il s’agit de développer les bonnes politiques pour accélérer leur déploiement. Si nous agissons maintenant, nous pouvons limiter le changement climatique et offrir un avenir meilleur à la prochaine génération », assure Christian Breyer, professeur d’économie solaire à l’Université LUT.

Télécharger le rapport “100% Renewable Europe: How to make Europe’s energy system climate neutral before 2050

L’association professionnelle européenne de l’industrie solaire SolarPower Europe représente des membres actifs tout au long de la chaîne de valeur du photovoltaïque. L’objectif de SolarPower Europe est de faire en sorte que davantage d’énergie soit produite par le solaire d’ici 2030 et d’amener ses plus de 200 membres à faire de l’énergie solaire le cœur d’un système énergétique intelligent, durable, sûr et inclusif afin d’atteindre la neutralité carbone avant 2050.

 

Top

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

JE M'INSCRIS A LA NEWSLETTER

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This