Sélectionner une page

Les futurs appels d’offres PV de la période 2021-2026

Les futurs appels d’offres PV de la période 2021-2026

Le dispositif actuel d’appels d’offres pour la production d’électricité renouvelable arrive à échéance en 2021. La Commission européenne a validé un nouveau cadre, qui permettra de soutenir les énergies renouvelables électriques sur la période 2021/2026.

Chaque année seront ainsi organisés :

  • Deux périodes d’appel d’offres « photovoltaïque au sol » pour une puissance totale de 1850 MW, avec une première session du 13 décembre au 23 décembre 2021, pour un volume maximum de 925 MW ;
  • Trois périodes d’appel d’offres « photovoltaïque sur bâtiment » pour une puissance totale de 900 MW, avec une première session du 11 au 22 octobre 2021, pour un volume maximum de 600 MW ;
  • Trois périodes d’appel d’offres « autoconsommation » pour une puissance totale de 150MW, avec une première session du 15 au 26 novembre 2021, pour un volume maximum de 100 MW ;
  • Une période d’appel d’offres « photovoltaïque innovants » pour une puissance totale de de 140 MW, avec une première session du 18 octobre au 29 octobre 2021 ;
  • Une période d’appel d’offres technologiquement neutre, c’est-à-dire auquel à la fois le photovoltaïque, l’éolien terrestre et l’hydroélectricité peuvent candidater, pour une puissance totale 500 MW par an. Ce volume ne s’ajoute pas à celui des autres appels d’offres : le volume des autres appels d’offres seront ajustés en fonction des résultats de l’appel d’offres technologiquement neutre pour respecter les objectifs par filière inscrits dans la PPE.

L’ampleur de ce nouveau dispositif se veut une nouvelle confirmation de la volonté du gouvernement d’accélérer le développement des énergies renouvelables, afin d’atteindre l’objectif de 40% de la production électrique française d’origine renouvelable à horizon 2030.

II permettra de lancer au moins 25 GW de nouveaux projets éoliens terrestres, photovoltaïques et de petite hydroélectricité sur les cinq prochaines années, pour un montant estimé d’aides de 19 milliards d’euros. Deux tiers des nouvelles capacités pourraient être attribuées à la filière solaire photovoltaïque.

Ces appels d’offres s’inscrivent en complément et en soutien des dispositions de la loi climat et résilience du 22 août 2021, qui renforce les obligations d’installer du photovoltaïque ou des toitures végétalisées sur les entrepôts, hangars et parkings. II est en particulier prévu de :

  • baisser la surface au-delà de laquelle les nouveaux entrepôts, ou leurs extensions, sont soumis à l’obligation de 1000 m2 a 500 m2 ;
  • étendre cette disposition aux immeubles de bureau et aux rénovations lourdes de bâtiments ;
  • obliger tout nouveau parking extérieur de plus de 500 m2 à disposer d’ombrières photovoltaïques ou d’éléments végétaux.

En complément, le gouvernement étendra le champ du guichet tarifaire pour les installations solaires sur toiture de 100 kWc a 500 kWc afin de faciliter la réalisation des nouveaux projets. Les dispositions règlementaires nécessaires seront prises d’ici la fin du mois de septembre 2021, promet le gouvernement.

Voir le détail des nouveaux appels d’offres sur le site de la CRE

Voir le dossier du gouvernement remis à l’occasion du déplacement du Premier ministre à Saint-Nazaire

 

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

JE M'INSCRIS A LA NEWSLETTER

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This