Sélectionner une page

Les énergies renouvelables emploient 11,5 millions de travailleurs dans le monde dont 1/3 dans le solaire

Les énergies renouvelables emploient 11,5 millions de travailleurs dans le monde dont 1/3 dans le solaire

Les énergies renouvelables continuent d’apporter des avantages socio-économiques en créant de nombreux emplois dans le monde entier, selon les derniers chiffres publiés par l’Agence internationale pour les énergies renouvelables (IRENA). La septième édition de la revue annuelle sur les énergies renouvelables et l’emploi a recensé dans le monde 11,5 millions d’emplois dans ce secteur. C’est l’énergie solaire photovoltaïque qui arrive en tête avec 3,8 millions d’emplois, soit le tiers de l’effectif total.

« L’adoption des énergies renouvelables crée des emplois et augmente les revenus locaux sur les marchés énergétiques développés et en développement. Si aujourd’hui, une poignée de pays sont en tête, chaque pays peut exploiter son potentiel d’énergie renouvelable, prendre des mesures pour tirer parti des capacités locales de développement industriel et former ses travailleurs », constate le directeur général de l’IRENA, Francesco La Camera.

L’emploi dans le secteur des énergies renouvelables a ainsi progressé pour la 7e année d’affilée en 2019, avec 11,5 millions d’emplois dans le monde (contre 11 millions en 2018), dont 1,3 million en Europe (contre 1,2). Mais l’année dernière, 63% des emplois en lien avec les énergies renouvelables ont été recensés en Asie, ce qui confirme le statut de leader de cette région sur ce marché.

Au niveau mondial, l’énergie solaire photovoltaïque arrive en tête avec 3,8 millions d’emplois ; le secteur des biocarburants suit de près celui de l’énergie photovoltaïque solaire avec 2,5 millions d’emplois. Les autres grands employeurs dans le secteur des énergies renouvelables sont l’industrie hydroélectrique et l’industrie éolienne, qui représentent respectivement 2 millions et 1,2 millions d’emplois.

Bien qu’on manque d’estimations précises et que les chiffres absolus soient encore faibles, les énergies renouvelables hors réseau créent de plus en plus d’emplois, avec en tête les technologies solaires. L’énergie renouvelable décentralisée peut également trouver des applications productives dans les zones rurales. Cet effet multiplicateur sur l’emploi est visible dans l’agroalimentaire, la santé, la communication et le commerce local.

La croissance de l’emploi dans les énergies renouvelables au niveau mondial est encourageante. Toutefois, ce secteur pourrait créer bien plus d’emplois si l’on adoptait une politique globale qui favorise la transition énergétique, souligne l’étude. Jamais l’importance d’une telle impulsion n’a été aussi évidente qu’en ce moment crucial de pandémie de Covid-19.

Dans son programme de redressement post-Covid publié récemment, l’IRENA indique qu’un programme de relance ambitieux pourrait créer jusqu’à 5,5 millions d’emplois de plus que l’approche du statu quo au cours des trois prochaines années. Une telle initiative permettrait également au monde de garder en vue l’objectif fixé par l’agence dans ses perspectives mondiales pour les énergies renouvelables : créer 42 millions d’emplois dans le domaine des énergies renouvelables d’ici 2050.

Lisez la version intégrale de la revue annuelle sur les énergies renouvelables et l’emploi, édition 2020

 

 

 

JE M'INSCRIS A LA NEWSLETTER

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

JE M'INSCRIS A LA NEWSLETTER

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This