Top Menu

L’Allemand Calyxo dépose le bilan

La société allemande Calyxo, l’un des rares fabricants de panneaux photovoltaïques à couches minces en technologie CdTe outre First Solar, vient de déposer le bilan. La cessation de paiements est intervenue suite à l’annulation d’une importante commande. L’administrateur judiciaire provisoire nommé par le tribunal de Dessau-Roßlau (état fédéral de Saxe-Anhalt) pour gérer les activités du site de Thalheim étudie actuellement les possibilités de restructuration.

« L’ouverture de la procédure de cessation de paiements n’a pas d’influence sur le fonctionnement de l’usine et les activités de ventes », a souligné Lukas Flöther, administrateur judiciaire du cabinet Flöther. « Tous les produits continuent à être assemblés avec la même qualité. L’objectif consiste maintenant à étudier toutes les options possibles et à sauver le maximum d’emplois. »

Le site de Calyxo à Thalheim emploie 155 personnes. Les paiements des salaires sont garantis jusqu’à fin juin. « Calyxo est une société a priori compétitive, qui évolue toutefois sur un marché difficile », continue Lukas Flöther. Seule une étude approfondie au cours des prochains moins permettra donc de conclure si une restructuration est encore possible. Parmi les plus récents développements stratégiques de Calyxo figurait notamment le repowering, une technique de remplacement des modules des centrales existantes par des modèles plus puissants. En 2016, la firme avait notamment livré 17 MW de modules CdTe pour deux centrales solaires dans le Sud de la France.

La société Calyxo avait été créée en 2005 par essaimage de l’ex-Q Cells et s’était spécialisée dans la production de modules en technologie à couches minces CdTe (Tellurure de cadmium) et dans le développement de solutions systèmes. La jeune pousse n’a cessé de croître ces dernières années. Elle était passée en 2011 dans le giron de la société américaine Solar Fields qui avait pris en charge les travaux de R&D. En 2013 et 2014, elle s’était dotée d’une 2e ligne d’assemblage de 60 MW et avait augmenté ses volumes. En 2015, elle affichait un rendement de conversion de 18,5% pour ses cellules solaires CdTe, après avoir dépassé les 17% dès 2012.

,

Top

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

JE M'INSCRIS A LA NEWSLETTER

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This