Sélectionner une page

La production d’électricité photovoltaïque a augmenté de 12,4% au 1er trimestre

La production d’électricité photovoltaïque a augmenté de 12,4% au 1er trimestre

Au premier trimestre 2023, la production totale d’électricité a diminué de 4,5% en glissement annuel, pour s’établir à 135,9 TWh, selon les statistiques publiées par le ministère de la transition écologique. La production électrique renouvelable est restée dynamique (+ 9,7%), tirée à la hausse par la production éolienne et photovoltaïque.

La production nucléaire a reculé de 7,0% en glissement annuel, à 85,2 TWh, en raison d’une moindre disponibilité des installations. Au premier trimestre 2023, le nucléaire assure 62,7% de la production totale d’électricité. La production hydraulique diminue de 2,5% sur un an en raison d’une pluviométrie déficitaire, notamment en février. Au premier trimestre 2023, l’hydraulique assure 10,9% de la production nationale d’électricité. La production éolienne augmente (+ 24,7% en glissement annuel) et assure également 10,9% de la production nationale d’électricité. La production photovoltaïque augmente (+ 12,4% en glissement annuel) et représente 2,6% de la production d’électricité nette. Dans un contexte de baisse de la demande d’électricité, les installations thermiques classiques, utilisées comme moyens de pointe pour ajuster l’offre à la demande, ont été moins sollicitées que l’année précédente à la même période : la production des centrales thermiques classiques s’élève à 17,6 TWh au premier trimestre 2023, soit 14,1 % de moins qu’un an auparavant. Ces centrales ont assuré 12,9 % de la production nationale d’électricité au premier trimestre.

Plus globalement, la production d’énergie primaire s’est élevée à 309 TWh au premier trimestre 2023. Elle a diminué de 5,0% par rapport au premier trimestre 2022 en raison de la baisse de la production nucléaire. Dans le même temps, la consommation primaire d’énergie a baissé de 6,5%, principalement entraînée par la production nucléaire et les efforts pour économiser l’énergie, notamment le gaz naturel et l’électricité, et atteint 644 TWh. La consommation primaire diminuant plus que la production d’énergie primaire sur le territoire, le taux d’indépendance énergétique progresse en glissement annuel, pour s’établir à 48,0% au premier trimestre 2023.

Les prix des énergies sur les marchés, en particulier celui du gaz naturel et de l’électricité, continuent de refluer. La facture énergétique de la France s’élève à 6,5 milliards d’euros en février et retombe en dessous de son niveau de décembre 2021. Mesurée en cumul sur 12 mois de mars 2022 à février 2023, elle s’établit à 121,4 milliards d’euros, contre 56,3 milliards l’année précédente.

Voir les statistiques du 1er trimestre

INSCRIPTION NEWSLETTER

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This