Top Menu

Humanitaire : deux centrales photovoltaïques entrent en service à Madagascar

FondemLogo-151215Efficace et reproductible pour des millions de ruraux ! Pendant que la COP21 se déroulait à Paris ces deux dernières semaines, des communautés villageoises du sud de Madagascar ont montré que des solutions fiables et économiquement viables existent : deux centrales photovoltaïques sont désormais opérationnelles dans le cadre du projet Boreale conduit par la Fondation Energies pour le monde, qui vise à électrifier sept localités dans l’extrême sud malgache. Avec une puissance totale installée de 65 kWc d’ici février prochain, il permettra à 900 abonnés, représentant plus de 5000 bénéficiaires directs et 20000 bénéficiaires indirects, de disposer de sources d’énergies fiables et propres.
Fondem-031215Démarré en 2012 grâce au soutien de l’Union européenne et de nombreux partenaires privés*, le projet Boreale (Best Options for Rural Energy and Access to Light and Electricity) visant à équiper sept localités des régions Androy et Anosy de centrales PV et de mini-réseaux électriques est le premier projet d’électrification rurale à l’énergie solaire de cette ampleur sur l’île. Une attention toute particulière est portée à l’émergence de nouvelles activités économiques que peut susciter l’électricité. Ce projet est mené en association étroite avec les institutions nationales et des ONG locales, dans une logique de changement d’échelle. En novembre 2015, le projet a atteint une étape clef : les deux premières centrales PV ont été mises en service, les cinq suivantes devant l’être d’ici février 2016. Avec le soutien de la Fondation Energies pour le monde (Fondem), l’objectif prioritaire consiste à assurer la pérennité de l’exploitation des centrales PV construites. Ceci grâce à une conception technique rigoureuse et au choix d’équipements de qualité, ainsi qu’à une formation continue des exploitants pour l’entretien des équipements et la sensibilisation des abonnés au paiement de l’électricité pour la maintenance et le renouvellement des composants.

A la recherche de partenaires financiers pour d’autres projets

L’accès à l’électricité est un révélateur de cet étrange paradoxe : dans de nombreuses régions, moins de 5 % de la population en zone rurale est électrifiée alors qu’il y existe un gisement considérable de sources d’énergie renouvelable. Créée en 1990 et présente depuis 1997 à Madagascar pour favoriser l’accès à l’électricité en milieu rural, dans le respect de l’environnement, la Fondem tente, avec ses partenaires, de résoudre cette contradiction. L’arrivée de l’électricité sert à des usages domestiques, économiques et sociaux qui contribueront à améliorer les conditions de vie des populations rurales, notamment pour les conditions d’étude des enfants grâce à un éclairage moderne, le confort domestique, l’éclairage des salles d’accouchement pour les femmes, la conservation des vaccins dans les centres de santé et la possibilité de soins le soir, le développement d’activités économiques afin d’augmenter les revenus des ménages, la sécurité grâce à l’éclairage public, l’accès à l’information et à la culture via le téléphone portable, la radio ou la télévision, etc.

Forte de l’expérience du projet Boreale, la Fondem va d’ailleurs prochainement démarrer un nouveau programme d’électrification de deux villages dans une province du sud-ouest de Madagascar. Elle est actuellement à la recherche de partenaires financiers.

Pour plus d’informations, cliquer ici

* Les partenaires financiers du projet Boreale : Union européenne (dans le cadre de la « Facilité Energie 2 » sur la période de mars 2012 à février 2017), Fondation Prince Albert II de Monaco, Ademe (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie), Fondation d’entreprise Nexans, donateurs privés et produits solidaires du Crédit Coopératif, sociétés Altatech et Sunna Design.

, , ,

Top

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

JE M'INSCRIS A LA NEWSLETTER

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This