Sélectionner une page

First Solar va investir 680 M$ pour accroître de 3,3 GW sa capacité de production de panneaux solaires aux États-Unis

First Solar va investir 680 M$ pour accroître de 3,3 GW sa capacité de production de panneaux solaires aux États-Unis

First Solar a annoncé sa décision d’investir 680 millions de dollars pour accroître sa capacité de fabrication de panneaux solaires photovoltaïques en Amérique de 3,3 GW par an, ce qui représente une dépense d’investissement implicite d’environ 0,20 dollar par watt.

La nouvelle usine sera implantée à à Lake Township, dans l’Ohio et sera la troisième de l’entreprise aux États-Unis. La future usine portera à 6 GW la capacité de production de First Solar aux États-Unis. Elle est conçue pour produire des modules photovoltaïques à couches minces destinés au marché américain de l’énergie solaire à grande échelle.

La nouvelle installation devrait commencer à fonctionner au cours du premier semestre 2023. Elle devrait être opérationnelle à la fin de la même année, et atteindre sa pleine capacité nominale de 3 GW, sur la base de la feuille de route de l’efficacité des modules de l’entreprise, en 2025. Lorsqu’elle sera pleinement opérationnelle, l’installation portera la présence de la société dans le nord-ouest de l’Ohio à une capacité annuelle totale de 6 GW, ce qui devrait en faire le plus grand complexe de fabrication solaire entièrement intégré verticalement en dehors de la Chine.

Unique parmi les dix plus grands fabricants de produits solaires au monde, First Solar est la seule entreprise basée aux États-Unis qui offre une alternative aux panneaux PV conventionnels en silicium cristallin. Elle produit ses modules photovoltaïques à couches minces à très faible teneur en carbone à l’aide d’un processus continu entièrement intégré, sous un même toit.

L’usine de 16,7 hectares devrait créer environ 500 emplois directs et produire un module photovoltaïque à couches minces amélioré pour le marché de l’énergie solaire à grande échelle aux États-Unis, qui devrait présenter un rendement et une puissance plus élevés avec une plus grande taille. La capacité de production supplémentaire de cette nouvelle installation, lorsqu’elle sera disponible, devrait également contribuer à atténuer les difficultés rencontrées actuellement sur le marché mondial du fret maritime, en réduisant l’écart transocéanique entre l’offre internationale et la demande nationale.

« Nous avons dit que nous étions prêts à soutenir l’objectif du président Biden de faire passer l’Amérique à un avenir propre et sûr sur le plan énergétique, et notre décision de plus que doubler notre capacité de production aux États-Unis avec cette nouvelle usine est la concrétisation de cet engagement », a déclaré Mark Widmar, CEO de First Solar.

Cette installation vise à être l’une des plus avancées de son genre dans l’industrie solaire, permettant à First Solar de produire en moyenne un module toutes les 2,75 secondes environ sur l’ensemble de ses trois usines de l’Ohio, une fois qu’elle aura atteint sa pleine capacité de production. L’usine associera une main-d’oeuvre qualifiée à une architecture industrielle 4.0, à la communication entre machines, à l’intelligence artificielle et à la connectivité de l’Internet des objets pour atteindre un haut degré d’automatisation, de précision et d’amélioration continue.

« Tout en concevant et en construisant cette usine du futur, nous nous mettons au défi de nous concentrer sur l’amélioration continue de notre débit, de la qualité et de la sécurité grâce à l’automatisation, sans perdre de vue notre plus grande force, notre personnel », a déclaré Mike Koralewski, directeur de la production chez First Solar.

Les modules photovoltaïques à couches minces de First Solar sont conçus et développés dans les centres de recherche et développement (R&D) de First Solar en Californie et dans l’Ohio. Chaque module comporte une couche de semiconducteur en tellurure de cadmium (CadTel) dont l’épaisseur ne représente que 3% de celle d’un cheveu humain. La société continue d’optimiser la quantité de semiconducteur utilisée en améliorant son processus de dépôt en phase vapeur. First Solar gère également un programme de recyclage avancé qui permet de récupérer plus de 90% du CadTel pour l’utiliser dans de nouveaux modules. Outre ses sites de production de l’Ohio, First Solar exploite également des usines au Vietnam et en Malaisie.

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

JE M'INSCRIS A LA NEWSLETTER

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This