Sélectionner une page

First Solar investit 684 M$ dans une usine de 3,3 GW en Inde

First Solar investit 684 M$ dans une usine de 3,3 GW en Inde

First Solar a annoncé cet été son intention d’investir 684 millions de dollars dans une nouvelle usine de fabrication de modules solaires photovoltaïques (PV) à couches minces entièrement intégrée verticalement en Inde. L’installation sera conçue selon le modèle de fabrication établi pour l’usine de 680 M$ récemment annoncée par First Solar dans l’Ohio et dont la construction a démarré le 17 août.

Sous réserve de l’obtention des autorisations nécessaires et de l’approbation des mesures incitatives du gouvernement indien jugées satisfaisantes par First Solar, l’usine devrait être construite dans l’état du Tamil Nadu et entrer en service au cours du second semestre 2023.

L’installation prévue devrait avoir une capacité nominale de 3,3 GWc. Avec l’expansion de First Solar aux États-Unis et en Inde et l’optimisation de son parc existant, la société prévoit que sa capacité de production nominale doublera pour atteindre 16 GWc en 2024. First Solar se targue d’être le seul fabricant de panneaux solaires au monde à avoir son siège aux États-Unis, à ne pas utiliser de semiconducteur en silicium cristallin (c-Si) et à ne pas fabriquer en Chine. First Solar produit ses modules photovoltaïques à couches minces à l’aide d’un processus continu entièrement intégré sous un même toit et ne dépend pas des chaînes d’approvisionnement c-Si chinoises. Selon First Solar, sa technologie de modules, qui utilise son semiconducteur exclusif en tellurure de cadmium (CadTel), présente les meilleures empreintes carbone et eau de tous les modules PV disponibles aujourd’hui.

« L’Inde est un marché attractif pour First Solar, et pas seulement parce que notre technologie est avantageuse dans son climat chaud et humide. Il s’agit d’un marché intrinsèquement durable, soutenu par une économie en croissance et un appétit pour l’énergie, avec un objectif bien défini qui nécessitera le déploiement de plus de 25 GW d’énergie solaire chaque année au cours des neuf prochaines années », a déclaré Mark Widmar, CEO de First Solar.

L’Agence internationale de l’énergie (AIE) prévoit que l’Inde dépassera l’Union européenne (UE) pour devenir le troisième plus grand consommateur d’électricité au monde d’ici 2030, la population et le produit intérieur brut (PIB) du pays continuant de croître. Dans le cadre de ses objectifs climatiques, l’Inde s’est engagée à faire en sorte que les énergies renouvelables représentent 40% de son portefeuille énergétique d’ici à 2030, et le pays devrait représenter près de 20% de la capacité solaire installée dans le monde d’ici à 2040.

« L’Inde se distingue par le caractère décisif de sa réponse à la stratégie chinoise de domination mondiale, subventionnée par l’État, de la chaîne d’approvisionnement en silicium solaire cristallin. L’approche globale du pays fournit précisément le type de règles du jeu équitables nécessaires pour que les fabricants de produits solaires non chinois puissent rivaliser sur leurs propres mérites, et devrait servir de modèle à d’autres nations animées du même esprit. Nous sommes très heureux de pouvoir soutenir les ambitions en matière d’énergie durable d’un allié majeur des États-Unis dans la région indopacifique avec une technologie solaire de conception américaine », poursuit Mark Widmar.

L’installation sera conçue selon le modèle de fabrication avancée établi pour l’usine de 680 M$ récemment annoncée par First Solar dans l’Ohio et dont la construction a démarré le 17 août. Associant des travailleurs qualifiés à une architecture de type Industrie 4.0, à la communication entre machines, à l’intelligence artificielle et à la connectivité à l’Internet des objets, elle vise des degrés élevés d’automatisation et de précision.

Conçus et développés dans ses centres de recherche et développement (R&D) aux États-Unis, les modules photovoltaïques à couches minces de First Solar comportent une couche de semiconducteur CadTel dont l’épaisseur ne représente que trois pour cent de celle d’un cheveu humain. La société continue d’optimiser la quantité de matériau semiconducteur utilisée en améliorant son processus de dépôt en phase vapeur. First Solar gère également un programme de recyclage avancé qui permet de récupérer plus de 90% du CadTel pour l’utiliser dans de nouveaux modules.

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

JE M'INSCRIS A LA NEWSLETTER

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This