Sélectionner une page

Daniel Bour réélu président d’Enerplan, le bureau du syndicat renouvelé

Daniel Bour réélu président d’Enerplan, le bureau du syndicat renouvelé

Lors du conseil d’administration d’Enerplan du 16 janvier 2020, à l’unanimité des voix des administrateurs, Daniel Bour, président de la Générale du Solaire a été réélu président d’Enerplan, syndicat des professionnels de l’énergie solaire.

Pour l’épauler, quatre vice-présidents ont également été élus à l’unanimité, avec Pierre-Emmanuel Martin qui fait son entrée au bureau :

  • Laetitia Brottier, fondatrice de DualSun, vice-présidente de la branche PV et bâtiment,
  • Olivier Godin, p-dg de SolisArt, vice-président de la branche Chaleur Solaire,
  • André Joffre, p-dg de Tecsol, vice-président en charge de l’Innovation,
  • Pierre-Emmanuel Martin, fondateur de Terre et Lac Conseil, vice-président de la branche PV Energie.

Par ailleurs, ont été élus au bureau :

  • Trésorier : Pascal Richard de SMA France et trésorier adjoint, François Leny de SunPower Energy Solutions
  • Secrétaire : Nicolas Rochon, RGreen Invest et secrétaire adjointe, Michèle Lamothe de Monday Services

« Les entrepreneurs de nos filières de l’énergie solaire sont engagés à atteindre les objectifs ambitieux de la feuille de route énergétique de la France, qui doit être adoptée prochainement. Nous pourrons ainsi transformer rapidement les objectifs solaires du pays en réalité et en opportunités pour les français et les territoires », a déclaré Daniel Bour, réélu président d’Enerplan.

Selon Enerplan, pour réussir collectivement cette transition accélérée, ces principaux enjeux doivent être adressés dans les prochains mois :

  • Validation de la PPE avec sa déclinaison sur les nouveaux appels d’offre PV en cohérence avec les objectifs quantitatifs et qualitatifs de la nouvelle PPE
  • Eligibilité des terrains aux appels d’offre afin de soulager la pression sur le foncier par manque de terrains disponibles,
  • Accélération et facilitation de l’obtention des permis de construire et de tous les process d’autorisations. Cohérence entre le « permitting » et le cahier des charges des appels d’offre,
  • Soutien au développement de l’innovation, notamment tout ce qui favorisera la complémentarité entre les centrales solaires et l’agriculture,
  • Révision de l’arrêté tarifaire comprenant une extension jusqu’à 500 kW, des mesures de simplification et une évolution des tarifs adaptée à la nouvelle ambition,
  • Vigilance sur les conditions d’une concurrence saine et loyale,
  • Mise en application des mesures issues du plan « Place au Soleil » pour la chaleur solaire.

JE M'INSCRIS A LA NEWSLETTER

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

JE M'INSCRIS A LA NEWSLETTER

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This