Sélectionner une page

CVE et RES ont inauguré le parc solaire de Laudun-l’Ardoise

CVE et RES ont inauguré le parc solaire de Laudun-l’Ardoise

Le 5 novembre 2021, a été inauguré le parc solaire de Laudun-l’Ardoise. Située sur la commune de Laudun-l’Ardoise dans le département du Gard sur un ancien site sidérurgique d’Arcelor-Mittal, la centrale produira l’équivalent de la consommation électrique annuelle de 7700 personnes, évitant ainsi l’émission de 550 tonnes de CO2 par an.

Développé et construit par RES, ce parc photovoltaïque composée de 35 336 panneaux, est devenu la propriété de CVE, producteur indépendant d’énergies renouvelables français en 2020.

Données clés de la centrale de Laudun

  • Centrale en exploitation depuis août 2021
  •  Sur un ancien site sidérurgique d’Arcelor-Mittal
  • Surface d’occupation des modules : 14 hectares
  • Puissance : 12 MW soit la consommation annuelle de 7700 personnes
  • Coûts relatifs à la construction de la centrale : 8 millions d’euros
  • Sur 30 ans, près de 4 millions devraient être redistribués aux collectivités au titre des diverses taxes et redevances

Lauréat de la cinquième tranche de l’appel d’offres de la Commission de Régulation de l’Energie (AO CRE4), ce projet s’inscrit dans le cadre du Contrat de Transition Écologique (CTE) Aramon-Gard Rhodanien, signé le 6 décembre 2018 au Pont Du Gard par Emmanuelle Wargon, alors secrétaire d’Etat auprès du ministre de la Transition écologique et solidaire. Ce CTE, troisième de France et premier de la région Occitanie porte notamment sur la création d’un écosystème industriel sur les cleantech, ainsi que des projets de développement des énergies renouvelables par l’intermédiaire, par exemple, de la reconversion de friches industrielles en parcs solaires.

« Le respect de l’environnement et l’ancrage territorial sont le fil rouge de tous nos projets. Nous sommes heureux d’avoir racheté cette centrale solaire qui s’inscrit bien dans notre vision de développer des projets photovoltaïques décentralisés en privilégiant des sites dégradés. Face à l’enjeu climatique qui se fait plus pressant que jamais, les énergies renouvelables, notamment le photovoltaïque, ne cessent de gagner du terrain. Notre ambition est de disposer d’une puissance installée de 2 GWc à horizon 2025. C’est à nous d’accompagner ce développement de façon vertueuse et éco-responsable », indique Frédéric Fortin, directeur développement commercial et M&A de CVE.

 « Nous sommes très fiers d’annoncer la mise en service de ce parc solaire qui permet de donner une nouvelle vie durable à un ancien site industriel et de poursuivre le développement ambitieux des énergies renouvelables en Occitanie. Ce projet exemplaire est le fruit d’une collaboration étroite avec ArcelorMittal, les élus de Laudun-L’Ardoise ainsi qu’avec les collectivités locales et s’inscrit dans le cadre du Contrat de Transition Écologique (CTE) Aramon-Gard Rhodanien », ajoute Céline Spitzhorn, directrice solaire de RES.

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

JE M'INSCRIS A LA NEWSLETTER

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This