Sélectionner une page

Cinquième projet de la coopérative citoyenne Enercitif à Paris

Cinquième projet de la coopérative citoyenne Enercitif à Paris

Anne Hidalgo a visité la nouvelle centrale solaire de la coopérative citoyenne Enercitif, au pied de la Tour Eiffel. Symboliquement déclarée « en service » par la maire de Paris, la centrale d’une surface de 600 m2 installée sur le toit d’un gymnase parisien, permettra d’alimenter 40 foyers situés à proximité.

Ce cinquième projet constitue une étape majeure dans la croissance de l’énergie citoyenne à Paris et les prémices d’un changement d’échelle pour la coopérative qui ambitionne l’installation de 100 centrales solaires et la mobilisation de 5000 coopérateurs, d’ici 2026.

A. hidalgo et G. Wintrebert – Gymnase E. Anthoine – Crédits Guillaume Bontemps

L’installation couvre 600 m2 de toiture installée sur le gymnase Emile Anthoine (Paris 15e). D’une puissance électrique de 100 kWc et d’une capacité annuelle de production de 90 000 kWh, elle permettra d’alimenter en électricité verte près de 40 foyers situés à proximité. Dans le respect des contraintes patrimoniales posées par l’Architecte des Bâtiments de France, elle a été construite par une PME francilienne, avec des panneaux photovoltaïques de fabrication européenne et un bilan carbone vertueux.

Né en 2016, dans le cadre du Budget participatif de la Ville de Paris, ce projet résulte d’un partenariat entre la Ville de Paris et la coopérative Enercitif, qui rassemble plus de 300 membres associés. La ville avait mis à disposition 9 toitures d’établissements scolaires, sportifs ou d’animation, principalement dans les quartiers populaires. En outre, elle a aussi invité trois bailleurs sociaux à en faire de même, en mettant à disposition 6 toitures supplémentaires. Le budget participatif, d’un côté une levée de fonds citoyenne en 2019, de l’autre un co-investissement entre la ville et ses habitants, a permis le financement des projets. Cette démarche s’inscrit dans le Plan climat de Paris – 100% renouvelable en 2050, dont 20% produit localement – et dans le développement de la participation citoyenne.

5 centrales ont déjà été construites et mises en service depuis janvier dernier par la coopérative, 5 autres le seront d’ici l’été et à nouveau 5 autres avant fin 2021. Soit au total : 15 centrales, pour environ 750 KWc, une production annuelle de 700 MWh, équivalent à la consommation d’environ 250 foyers et un budget d’investissement de plus de 1 M€. Des projets uniquement possibles grâce au travail des bénévoles assurant le développement et la maîtrise d’ouvrage, en articulation étroite avec les services de la Ville, et désormais l’exploitation des centrales.

Afin de passer à la vitesse supérieure, Enercitif souhaite accélérer ses projets de production afin de mobiliser le plus grand nombre. La coopérative citoyenne projette le déploiement de 100 centrales pour une puissance de 10 000 kWc équivalent à la consommation de 3600 foyers et la contribution de 5000 coopérateurs. En parallèle, des actions de sensibilisation aux trois piliers Negawatt -sobriété, efficacité, énergies renouvelables- seront dispensées auprès de 2500 élèves et 1000 habitants de HLM. Des collectifs locaux, dans ou hors Paris, pourraient également être structurés dans une logique d’essaimage.

La coopérative invite tous les Parisiens, et même les autres, à la rejoindre pour atteindre 100% d’énergies renouvelables en 2050. Chaque sociétaire peut donner du sens à son épargne en prenant entre une et dix parts (100 € la part) dans la société à gouvernance coopérative. Cette épargne participative permet aux citoyens d’agir à la fois pour la planète et pour leur quartier, avec l’assurance que chaque voix compte, puisque le principe “une personne = une voix” régit les décisions de la coopérative. Enercitif s’inscrit dans le mouvement de l’énergie citoyenne, porté par le réseau Energie Partagée, pour le déploiement d’un modèle énergétique décentralisé, maîtrisé par les acteurs citoyens locaux et qui fédère déjà plus de de 300 projets sur l’Hexagone.

Le mouvement Enercitif est né de la rencontre du collectif citoyen Enercitif et la volonté de la Ville de Paris. Il a reçu le soutien de la Région Île-de-France et des acteurs de l’énergie citoyenne. Aussi, Tener’IF, exploitant de la centrale solaire de la Halle Pajol, détenu notamment par Énergie Partagée, est entré au capital d’Enercitif pour appuyer la dynamique citoyenne en Île-de-France. Enercoop, le seul fournisseur coopératif d’électricité renouvelable, achètera l’électricité produite. Enfin, pour construire et maintenir les centrales solaires, Enercitif s’appuie sur deux entreprises de référence, Solstyce et Sunvie.

Avec le soutien du climatologue Jean Jouzel, parrain d’Enercitif

Avec le GIEC (Prix Nobel de la Paix 2007) dont il a été le vice-président du groupe scientifique de 2002 à 2015, Jean Jouzel ne cesse d’alerter sur l’ampleur du dérèglement climatique et l’urgence à agir pour renverser la tendance : « pour côtoyer la neutralité carbone en France en 2050, c’est maintenant qu’il faut passer la vitesse supérieure et je suis convaincu que la participation active des citoyens est un levier majeur pour y arriver ». Ce qui l’amène à soutenir Enercitif : « Parce que l’urgence climatique est là, parce que le changement est entre nos mains, je soutiens le projet d’Enercitif et invite les Parisiens à rejoindre cette belle aventure collective ».

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

JE M'INSCRIS A LA NEWSLETTER

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This