Top Menu

En Bref : Eiffel, Méthanor, Proparco, BERD

Quatre mois après la création du fonds Eiffel Energy Transition, le spécialiste du financement des entreprises Eiffel Investment a déjà aidé à financer plus de cent centrales d’énergie renouvelable (dont solaire photovoltaïque, biomasse, et mini hydroélectricité), construites par cinq développeurs différents. Les centrales sont majoritairement situées en France et réalisées par des acteurs français ou étrangers, mais aussi dans le reste de l’Union Européenne. Après un premier closing fin mars, un second closing a réuni de nouveaux investisseurs institutionnels en juin, portant le montant total des engagements à 150 millions d’euros.

Le nombre important de projets déjà financés confirme l’adéquation du fonds aux besoins des développeurs (voir également notre article). « Le fonds Eiffel Energy Transition vient financer nos projets prêts à être construits, à un moment clé du processus, et constitue constitue un relai entre les premiers décaissements de la construction et le déblocage de la dette bancaire dont la mise en place est plus longue », soulignent, par exemple, Christophe Caille, associé co-fondateur de Cap Vert Energie avec Hervé Lucas et Pierre de Froidefond. « L’offre d’Eiffel Energy Transition nous a permis d’accélérer le développement de notre portefeuille de projets d’énergie renouvelable, grâce à la flexibilité et à la rapidité d’intervention du fonds », précise, pour sa part, Frank Wolf, directeur financier du développeur allemand Green City Energy.

Méthanor, spécialisé dans le financement et l’exploitation de projets d’énergies renouvelables (méthanisation, biomasse, photovoltaïque, hydroélectrique…), a investi 1,8 million d’euros dans trois centrales photovoltaïques existantes implantées en Corse à Poggio di Nazza (4,8 MWc), Sartène (4 MWc) et Venzolasca (4,6 MWc), des sites entrés en production au cours du dernier trimestre 2011 qui avaient été co-financés avec le développeur Solairedirect et la Caisse des Dépôts et Consignations.

La BERD et Proparco ont engagé 116 millions de dollars pour financer la construction et la mise en œuvre de deux centrales photovoltaïques d’une puissance unitaire de 50 MW du programme égyptien d’énergie renouvelable. Elles devraient être réalisées à Benban, dans la province d’Assouan en Haute-Égypte, dans le cadre d’un complexe d’énergie solaire d’une puissance totale de 1,8 GW. Ces deux projets bénéficient du nouveau programme de financement des énergies renouvelables de la BERD en Égypte, doté d’un montant de 500 millions de dollars destinés à financer 16 projets de ce type pour une capacité totale de 750 MW. Les centrales seront construites et gérées en propre par deux filiales égyptiennes du Français EREN Renewable Energy, et d’Access Power, un exploitant EnR de Dubaï. De 2007 à 2016, la BERD a investi plus de 3,5 milliards d’euros dans les énergies renouvelables (104 projets, d’une capacité totale de 5,3 GW, dans 23 pays).

, , ,

Top

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

JE M'INSCRIS A LA NEWSLETTER

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This