Top Menu

Armor industrialise son film photovoltaïque souple free-form

Armor vient de franchir une étape décisive dans la production de son film photovoltaïque organique souple ASCA. Armor bénéficie d’une capacité industrielle de production d’un million de m2 par an qui désormais inclut la production de modules free-form.

L’industriel annonce début avril avoir produit des modules photovoltaïques free-form, grâce à la combinaison pour la première fois de ses expertises complémentaires : l’enduction de modules en pleine laize, par l’équipe basée à la Chevrolière (Loire-Atlantique), et leur parachèvement – dont la gravure laser – pour obtenir des modules free-form, par les équipes allemandes issues du rachat de la société Opvius en 2019, basées à Kitzingen et Nuremberg.

Cette première pour l’industriel français décuple les perspectives d’applications de son film photovoltaïque organique ASCA et ouvre la voie à une nouvelle mise en pratique du modèle de co-industrialisation développé par Armor.

Intégration design de films ASCA free-form dans une structure en verre. Crédit photo : Armor-Opvius

Résultat de la bonne progression de l’intégration technique d’Opvius à l’industriel français, cette prouesse permet à Armor d’envisager de nouvelles applications pour son film photovoltaïque ASCA. Grâce à la technologie free-form, le film ASCA peut désormais prendre toutes les formes : sur-mesure et originales, ou avec des « design » spécifiques permettant d’accompagner les choix de haute valeur ajoutée des designers et des architectes.

Depuis plusieurs décennies maintenant, Armor fonde sa croissance sur la co-industrialisation, qui consiste à produire en France et aller chercher la croissance à l’international. L’industriel produit en effet pour son activité Transfert Thermique – dont il est le leader mondial – des produits semi-finis à La Chevrolière (Loire-Atlantique) et s’appuie sur des unités industrielles de découpe réparties sur l’ensemble des continents.

« Avec l’acquisition d’Opvius, nous envisageons sérieusement de répliquer notre modèle de co-industralisation au sein de notre activité photovoltaïque en enduisant les modules pleine laize en France, puis en les parachevant au plus près de nos clients selon leurs cahiers des charges. » commente Hubert de Boisredon, p-dg d’Armor. « Les besoins en énergie dans le monde sont énormes. Bénéficiant de la capacité industrielle la plus importante au monde et de deux années de production qui nous ont permis de stabiliser notre process, nous sommes prêts à produire en grande quantité notre film photovoltaïque organique ASCA ici pour en faire bénéficier de nouveaux marchés avec rapidité et agilité tout en créant de l’emploi sur notre territoire », ajoute-t-il.

Armor est un industriel expert en formulation d’encres et enduction de couches fines sur films minces. Le groupe est n°1 mondial de la conception et de la fabrication de rubans transfert thermique dédiés à l’impression de données variables de traçabilité sur étiquettes et emballages souples. Leader européen des offres de services d’impression et de consommables innovants et durables, le groupe est pionnier dans le développement et la production des encres industrielles et de matériaux innovants tels que les films solaires organiques, les collecteurs enduits pour les batteries électriques et les filaments sur-mesure pour la fabrication additive. Présent à l’international, Armor compte près de 2000 collaborateurs dans une vingtaine de pays. Il a réalisé un chiffre d’affaires de 280 M€ en 2019. Le groupe investit chaque année près de 30 M€ en équipements industriels et R&D.

Top

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

JE M'INSCRIS A LA NEWSLETTER

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This