Sélectionner une page

91% des nouvelles capacités de production mondiale d’énergie renouvelable grâce au solaire et à l’éolien

91% des nouvelles capacités de production mondiale d’énergie renouvelable grâce au solaire et à l’éolien

Selon les données publiées par l’Agence internationale pour les énergies renouvelables (IRENA), le monde a ajouté plus de 260 GW de capacités d’énergie renouvelable l’année dernière, soit une progression de 10,3% par rapport à 2019. Les ajouts de capacité mondiale d’énergie renouvelable en 2020 ont ainsi dépassé les records précédents malgré le ralentissement économique résultant de la pandémie de Covid-19.

Les statistiques annuelles sur la capacité renouvelable de l’IRENA 2021 montrent que la part des énergies renouvelables dans toutes les nouvelles capacités de production a considérablement augmenté pour la deuxième année de suite. Plus de 80% de toute la nouvelle capacité électrique ajoutée l’année dernière était renouvelable, le solaire et l’éolien représentant 91% des nouvelles énergies renouvelables.

À la fin de 2020, la capacité mondiale de production d’énergie renouvelable s’élevait à 2799 GW, l’hydroélectricité représentant toujours la plus grande part (1211 GW), bien que le solaire et l’éolien rattrapent rapidement leur retard (respectivement 714 GW et 733 GW). Les deux sources d’énergies renouvelables ont en effet dominé l’expansion des capacités en 2020 avec respectivement 127 GW et 111 GW de nouvelles installations solaires et éoliennes.

La capacité solaire installée a maintenant atteint à peu près le même niveau que la capacité éolienne grâce en grande partie à l’expansion en Asie (78 GW) en 2020 avec une augmentation importante de la capacité en Chine (49 GW) et au Viêt-Nam (11 GW). Le Japon a également ajouté plus de 5 GW et l’Inde et la République de Corée ont augmenté leur capacité solaire de plus de 4 GW. Les États-Unis ont ajouté 15 GW de capacités supplémentaires en 2020.

La part croissante des énergies renouvelables dans le total est en partie attribuable au déclassement de la production d’électricité à partir de combustibles fossiles en Europe, en Amérique du Nord et pour la première fois en Eurasie (Arménie, Azerbaïdjan, Géorgie, Fédération de Russie et Turquie). Les ajouts totaux de combustibles fossiles sont en effet tombés à 60 GW en 2020, contre 64 GW l’année précédente, soulignant une tendance à la baisse continue de l’expansion des combustibles fossiles.

« Malgré les défis et l’incertitude de 2020, les énergies renouvelables sont apparues comme une source d’optimisme indéniable pour un avenir meilleur, plus équitable, résilient, propre et juste. Les coûts baissent, les marchés des technologies propres se développent et jamais auparavant les avantages de la transition énergétique n’ont été aussi évidents. Cette tendance est imparable, mais comme le souligne l’examen de nos Perspectives de la transition énergétique mondiale, il reste encore beaucoup à faire. Notre perspective à 1,5 degré montre que les investissements énergétiques prévus doivent être réorientés pour soutenir la transition si nous voulons atteindre les objectifs de 2050. Dans cette décennie d’action critique, la communauté internationale doit se tourner vers cette tendance comme une source d’inspiration pour aller plus loin », a déclaré le directeur général de l’IRENA, Francesco La Camera.

La Chine et les États-Unis ont été les deux marchés qui ont le plus ajouté de nouvelles capacités en 2020. La Chine, déjà le plus grand marché mondial des énergies renouvelables, a ajouté 136 GW l’année dernière, la majeure partie provenant de 72 GW d’éolien et 49 GW d’énergie solaire. Les États-Unis ont installé 29 GW d’énergies renouvelables l’année dernière, près de 80% de plus qu’en 2019, dont 15 GW d’énergie solaire et environ 14 GW d’énergie éolienne. L’Afrique a continué de se développer régulièrement avec une augmentation de 2,6 GW, un peu plus qu’en 2019, tandis que l’Océanie est restée la région à la croissance la plus rapide (+ 18,4%), bien que sa part de la capacité mondiale soit faible et que presque toute l’expansion ait eu lieu en Australie.

L’Agence internationale pour les énergies renouvelables (IRENA) produit des statistiques complètes sur une série de sujets liés aux énergies renouvelables. Cette publication présente des statistiques sur les capacités de production d’énergies renouvelables pour la dernière décennie (2011-2020) sous forme de tableaux trilingues.

L’ensemble complet des données à partir de l’année 2000 peut être téléchargé sur les pages internet de l’IRENA consacrées aux Données et Statistiques.

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

JE M'INSCRIS A LA NEWSLETTER

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This