Sélectionner une page

70 lauréats pour la 9e période de l’appel d’offres autoconsommation

70 lauréats pour la 9e période de l’appel d’offres autoconsommation

La Commission de régulation de l’énergie (CRE) vient de désigner les lauréats de la 9e période de l’appel d’offres portant sur la réalisation et l’exploitation d’installations de production d’électricité à partir d’énergies renouvelables en autoconsommation et situées en métropole continentale.

Les résultats portent sur la neuvième période de l’appel d’offres clôturée le 16 décembre 2020. Le volume appelé, initialement fixé à 25 MW, a été porté à 30 MW. Sur les 95 dossiers complets déposés, 70 ont été retenus par la CRE pour une puissance de 25,7 MW et une prime moyenne pondérée de 12,5 €/MWh, contre 13,79 €/MWh lors de la période précédente. Les charges de service public ont été estimées à environ 0,46 M€ la première année et à 4,5 M€ sur 10 ans.

61% de ces projets sont situés sur des ombrières de parking, 35% sur des bâtiments et le reste des projets (4%) prévoit à la fois une implantation sur bâtiment et ombrière.

Les installations sur les sites de type industrie (53%) représentent la grande majorité des projets que la CRE propose de retenir. Les autres projets sont répartis par ordre décroissant entre sites de type centre commercial (29%), tertiaires (13%) et agricoles (5%).

La CRE constate une amélioration de la compétitivité des offres reçues et une baisse continue de la prime moyenne demandée par les candidats depuis la sixième période.

Dans sa délibération, la CRE recommande pour les périodes suivantes de :

–        Installer une périodicité semestrielle pour cet appel d’offres au vu de la capacite de la filière à renouveler ses projets. Les futurs appels d’offres pour la période 2021/2026, qui ont vocation à se substituer aux appels d’offres existants, sont en cours de notification à la Commission européenne. Ceux-ci prévoient trois appels d’offres par an.

–        Supprimer la pénalité a la puissance injectée qui incite les porteurs de projet à utiliser un dispositif de bridage des onduleurs, conduisant ainsi à une baisse du productible de l’installation. Cette disposition a été retenue dans le cadre des futurs appels d’offres en cours de notification. Cette recommandation, portée par le ministère, sera donc bien introduite dans les prochains cahiers des charges.

Résultats 9e période

En 2017, le ministère de la Transition écologique a lancé un appel d’offres portant sur la réalisation et l’exploitation d’installations de production d’électricité à partir d’énergies renouvelables en autoconsommation et situées en métropole continentale (avis n°2017/S 054-100223, publié au Journal officiel de l’Union européenne le 17 mars 2017). L’appel d’offres porte sur une puissance maximale recherchée de 450 MW répartie en neuf périodes de candidatures distinctes.

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

JE M'INSCRIS A LA NEWSLETTER

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This