Sélectionner une page

200 M€ investis via Lendosphere pour la transition écologique

200 M€ investis via Lendosphere pour la transition écologique

Les investissements dans les énergies renouvelables, via Lendosphere, viennent de franchir le seuil des 200 millions d’euros. Les 25 000 investisseurs inscrits sur la plateforme Lendosphere ont ainsi financé plus de 440 projets d’énergies renouvelables depuis 2014.

Ces résultats démontrent l’engouement des particuliers mais aussi, plus récemment, des professionnels pour les investissements responsables et le modèle alternatif et digital qu’offre le financement participatif.

Avec 60 M€ investis en 2022 via la plateforme, soit une augmentation de 75% sur un an, Lendosphere affiche une croissance qui surpasse celle du secteur, par ailleurs en pleine progression. En effet, le financement participatif des énergies renouvelables représente plus de 310 M€ en 2022, soit une évolution de +57% en un an.

« Cet engouement se confirme sur Lendosphere au premier trimestre 2023, avec une collecte qui a doublé par rapport à la même période en 2022 », souligne Laure Verhaeghe, présidente et co-fondatrice de Lendosphere. Parmi les dernières campagnes bouclées avec succès figurent un financement de 7 millions d’euros pour Valrea, filiale du groupe Valorem dédiée à la construction de parcs éoliens et centrales solaires, ou encore 3 millions levés pour 29 projets solaires construits en France par la PME Voltaïca.

Évolution du profil du particulier engagé au professionnel de la dette privée

Cette accélération repose sur une base d’investisseurs qui s’accroît de 40% par an, et dont le ticket moyen investi augmente chaque année, tout comme la récurrence – la plateforme compte 75% d’investisseurs récurrents aujourd’hui.

Le profil des investisseurs a évolué depuis 2014, de l’investisseur très engagé (toujours présent), à celui qui investit dans une démarche de diversification et de verdissement de ses allocations sur la base du track record de Lendosphere.

« Nous construisons avec eux une relation de confiance, essentielle dans le secteur de la dette privée, grâce à la qualité des dossiers mis en ligne et de nos résultats », détaille Laure Verhaeghe. Cette évolution gagne également des acteurs professionnels, tels que des family offices ou des conseillers en gestion de patrimoine qui souscrivent directement en ligne pour leurs clients. Sur les 200 M€ investis via Lendosphere, le fonds FPS 123 Transition Énergétique – géré par la société de gestion 123 IM, actionnaire majoritaire de Lendosphere – représente 10,2 M€, déployés ces six derniers mois sur 5 projets d’énergie renouvelable et d’efficacité énergétique, illustrant l’accélération de la dette privée pour la transition énergétique.

Lendosphere propose des rendements compris entre 5% et 7% et n’enregistre aucun défaut à date. Que ce soit pour des parcs éoliens, des centrales solaires, des unités de méthanisation ou des réseaux de chaleur, Lendosphere a déjà remboursé 75 millions d’euros de capital et versé 12 millions d’euros d’intérêts sur l’ensemble des 440 projets mis en ligne depuis fin 2014 (dont 168 totalement remboursés). Pour les utilisateurs de la plateforme, c’est également l’assurance d’une réelle transparence avec des investissements en direct dans les projets de transition énergétique et les entreprises qui les portent, et un reporting réalisé sur la base d’indicateurs solides (MW installés, MWh produits et CO2 évités).

Outre la croissance via la plateforme, Lendosphere consolidera sa progression en 2023 grâce au fonds FPS 123 Transition Energétique et du second millésime, le fonds FPS 123 Infra Transition Energétique 2, en phase de pré-commercialisation et ouvert aux investisseurs institutionnels. En parallèle, la distribution via le réseau de conseillers en gestion de patrimoine partenaires d’123 IM s’accélérera, notamment grâce à un service BtoBtoC mis en place sur Lendosphere. « Nous répondons à une attente de plus en plus partagée par les clients de ces professionnels : investir dans des actifs concrets, verts, conciliant rendement et sens », estime Laure Verhaeghe.

Autres voies de développement prévues en 2023 pour Lendosphere : une diversification sectorielle, avec des projets qui s’inscrivent plus largement dans la transition énergétique et écologique (chimie verte, rénovation énergétique) et une diversification géographique, avec l’ouverture du marché européen grâce à l’évolution réglementaire du secteur.

Lendosphere est la plateforme experte en financement participatif, en prêts et en equity, dédié à des projets de développement durable. Depuis son lancement en décembre 2014, plus de 200 millions d’euros ont déjà été investis, par les 25 000 membres de sa communauté, sur 440 projets d’énergie renouvelable qui ont permis d’éviter l’émission de deux millions de tonnes de CO2 par an en cumulé. Lendosphere est agréée Conseiller en Investissements Participatifs et Intermédiaire en Financement Participatif auprès de l’ORIAS, et régulée par l’AMF.

INSCRIPTION NEWSLETTER

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This