Sélectionner une page

1 milliard d’euros pour l’adaptation de l’agriculture au changement climatique

1 milliard d’euros pour l’adaptation de l’agriculture au changement climatique

Sun’Agri et Rgreen Invest lancent l’initiative Cultivons Demain ! qui compte mobiliser 1 milliard d’euros d’ici 2025 pour financer l’équipement de 300 exploitations en France en solutions innovantes permettant l’amélioration des rendements agricoles et la production d’énergie verte. L’initiative est soutenue par la Banque européenne d’investissement, BPI France et les Chambres d’agriculture de France.

L’initiative Cultivons Demain ! est née de deux constats. D’une part, la production agricole doit être augmentée pour répondre à un besoin alimentaire grandissant alors que dans le même temps elle affronte les effets du changement climatique. D’autre part, le passage à un mode de production d’électricité sûr et zéro carbone est une nécessité face aux défis environnementaux de notre siècle.

Si des solutions – comme l’agrivoltaïsme dynamique – existent bel et bien, l’enjeu majeur consiste à les rendre accessibles aux agriculteurs. C’est précisément le combat que Sun’Agri – fournisseur de solutions d’agrivoltaïsme dynamique permettant d’augmenter les rendements agricoles – et Rgreen Invest – société de gestion française indépendante spécialiste des infrastructures énergétiques vertes – ont décidé de mener ensemble.

Sun’Agri et Rgreen Invest appellent ainsi l’ensemble des acteurs, publics comme privés, soucieux de l’adaptation de l’agriculture aux changements climatiques à rejoindre Cultivons Demain ! pour proposer des solutions technologiques nouvelles. L’ambition : équiper 300 exploitations en France en solutions innovantes permettant l’amélioration des rendements agricoles, sur 1500 à 2000 hectares. Ces exploitations, grâce aux infrastructures installées et à l’intelligence qu’elles embarquent, pourraient réaliser des économies d’eau de l’ordre de 20% et optimiser la croissance des plantes cultivées à l’abris des aléas climatiques.

« Cultivons Demain ! est la preuve que la volonté, les ressources et les solutions technologiques existent pour aider l’agriculture face aux défis climatiques », déclare Antoine Nogier, p-dg et fondateur de Sun’Agri.

200 millions d’euros ont déjà été levés 

Pour ouvrir le financement de Cultivons Demain ! à différents investisseurs, Rgreen Invest a créé une structure de financement dédiée, nommée Râcine. A date, Rgreen Invest, via son fonds Infragreen IV, s’est engagé à apporter 50 millions d’euros de fonds propres à des porteurs de projets. Cet apport permettra la levée totale de 200 millions d’euros (fonds propres et dette senior).

« Si les financements publics sont nécessaires pour le développement de nouvelles technologies de production d’énergie verte, une fois mâtures, c’est le rôle des investisseurs privés de prendre le relais. Ces projets sont rentables : nous devons le faire savoir pour accélérer le développement de ces solutions d’avenir », commente Nicolas Rochon, président-fondateur de Rgreen Invest.

Infragreen IV est un fonds spécialisé dans le financement de la transition énergétique et de l’adaptation au changement climatique et labellisé « Greenfin Label France Finance Verte ». La Banque européenne d’investissement (BEI) compte parmi ses investisseurs.

« Nous sommes très heureux de soutenir cette initiative de Rgreen Invest aux côtés de Bpifrance et des Chambres d’agriculture grâce à un nouvel investissement de 75 millions d’euros dans le fonds Infragreen », a déclaré Ambroise Fayolle, vice-Président de la Banque européenne d’investissement (BEI). Et d’ajouter : « En tant que banque européenne du climat, il est de notre responsabilité de soutenir des projets innovants qui contribuent à atténuer les effets du changement climatique dans des secteurs clefs de l’économie comme l’agriculture ».

Priorité donnée au projet agricole

Soumis à un ensemble de défis complexes pour offrir une agriculture à la fois plus respectueuse, plus qualitative et plus quantitative, les agriculteurs sont confrontés à des injonctions parfois contradictoires. Cultivons Demain ! se veut un outil pour les remettre au cœur de leur projet agricole et rendre leur exploitation plus résiliente face aux changements climatiques.

Portée par des agriculteurs convaincus de la nécessité d’adapter leurs cultures, l’initiative mobilise l’écosystème système français de l’agriculture : exploitants, banques, assurances, collectivités, entreprises de l’agtech, Chambres d’agricultures. Dans une logique partenariale, Cultivons Demain ! compte déjà le soutien financier de la Banque européenne d’investissement (BEI) et de Bpifrance. Tous les soutiens respectent les engagements inscrits dans la charte Cultivons Demain ! mise en place par Sun’Agri et Râcines, sur les principes de laquelle ces deux acteurs fondateurs s’engagent à long terme.

L’initiative Cultivons Demain ! est encadrée par une charte qui assure que « l’agriculteur est le premier intéressé au projet dans toutes ses composantes ». Le pilotage des projets a une visée agronomique avant tout ; il est indépendant du producteur d’électricité afin d’assurer que la production agricole soit prioritaire sur la production électrique. La mise en place de parcelles témoins, la réversibilité des systèmes installés ou encore l’évaluation, par des tiers indépendants, des résultats qui seront rendus publics se veulent autant de garanties cruciales pour l’agriculteur.

Pour consulter la charte dans son intégralité, cliquer ICI.

(*) L’agrivoltaïsme dynamique consiste en un système de persiennes agricoles équipées de panneaux solaires mobiles situés au-dessus des plantations (fruitières, maraichères, arboricoles) à une hauteur suffisante pour permettre le passage des engins agricoles et ne pas perturber les écoulements d’air. Pilotées à partir d’algorithmes conçus sur mesure selon les besoins de la plante, de leur modèle de croissance ou encore des conditions météorologiques, les persiennes s’inclinent en fonction des nécessités d’ensoleillement ou d’ombrage, et des températures (gel, etc.). Ainsi, la protection des cultures face aux aléas climatiques s’accompagne d’une augmentation des rendements agricoles, d’une économie importante d’eau et d’une production d’énergie verte.

JE M'INSCRIS A LA NEWSLETTER

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

JE M'INSCRIS A LA NEWSLETTER

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This