Top Menu

Les livraisons de panneaux PV auraient atteint 39,3 GWc l’an passé

Dans les panneaux photovoltaïques, les livraisons auraient progressé à 39,3 GWc l’an passé, soit une hausse de 15% comparé aux 34 GW de 2013, estiment les analystes de SPV Market Research en coopération avec IDTechEx. Les stocks des fournisseurs se seraient élevés à 1,1 GWc à la fin 2014, à comparer à des stocks en recul de 400 MWc à 2,4 GWc côté utilisateur.

SPVmarketresearch454Les technologies à couches minces auraient pesé quelque 7% du volume total l’an passé, avec une forte domination de la technologie CdTe de First Solar.

L’intérêt des utilisateurs pour les technologies à couches minces suscité au milieu des années 2000, en pleine période de pénurie de silicium et de prix élevés dans les filières classiques, a tiré les investissements pendant un certain temps. L’amélioration des rendements de conversion et les coûts de production moindres ont longtemps maintenu cet intérêt. Les analystes s’attendaient à ce que les technologies à couches minces grignotent une part croissante du marché mondial et ce fut le cas pendant quelques années. En 2009, les technologies à couches minces pesaient ainsi 17% du marché mondial, après 7% en 2006 et 14% en 2008. En 2011, le silicium amorphe, qui avait progressé à un rythme de 30% par an de 1982 à 1992, atteignait encore, tout comme la technologie CIGS, 3% des livraisons, et les modules en CdTe 8%.

Depuis 2009, la pénurie de silicium est une chose du passé, et la part des couches minces s’érode lentement. La technologie CdTe, utilisée principalement par First Solar pour ses activités de développement de projets solaires, semble toutefois résister. Côté CIGS, le marché est essentiellement lié à la stratégie du Chinois Hanergy qui a racheté des sociétés en Europe (Solibro) et aux Etats-Unis (MiaSolé, Global Solar) et annoncé d’importants investissements. Il existe en effet un réel besoin pour des solutions PV de plus faible poids que le silicium classique, notamment pour le déploiement de toitures solaires en Chine, estime l’analyste Paula Mints de SPV Market Research.

L’été dernier, le groupe Hanergy a aussi racheté l’Américain Alta Devices, spécialisé dans les cellules solaires en arséniure de gallium de haut rendement avec un record de 30,8%. Il vient d’annoncer la construction d’un centre de recherche et de production (d’une capacité de 10 MW) dans le parc industriel de Huangpi Linkong, à Wuhan en Chine.

 

,

Top

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

JE M'INSCRIS A LA NEWSLETTER

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This