Top Menu

Voltalia en discussions avancées pour la reprise de Martifer Solar

Le fournisseur indépendant d’énergies renouvelables Voltalia poursuit sa stratégie de diversification multi-énergies. En discussions avancées et exclusives pour la reprise des activités de développement, construction et exploitation-maintenance de centrales photovoltaïques de Martifer Solar, il vise cette fois à se renforcer de façon significative dans l’énergie solaire. Les activités des deux sociétés sont complémentaires.

Martifer-060716Présent en Europe, en Afrique, en Asie et en Amérique latine, Martifer Solar a réalisé un chiffre d’affaires de 142,2 millions d’euros l’an passé (Ebitda : 2,1 M€). La société portugaise exploite 515 MW de centrales solaires pour le compte de tiers, et a un portefeuille de 1343 MW de projets en cours de développement. Depuis sa création il y a 10 ans, elle a développé 757 MW de projets solaires cédés à des investisseurs, et construit 599 MW de centrales PV tandis que 85 MW de projets sont actuellement en cours de construction. Sa division exploitation-maintenance également pour le compte de tiers connait une forte croissance, et le parc actuellement sous gestion s’établit à 585 MW. Les activités de Martifer nécessitent très peu d’investissements par comparaison à la production d’électricité, qui est le cœur de métier de Voltalia. Le Français développe, construit et exploite en effet lui aussi des centrales d’énergie renouvelable mais est propriétaire de son parc de production. Ce dernier affiche 418 MW, toutes énergies renouvelables confondues, et 1,8 GW de projets en développement, dont 13% dans le solaire. Son chiffre d’affaires a atteint 58,5 millions d’euros l’an passé.

La reprise de Martifer représente donc une opportunité pour étendre son parc en exploitation autant en termes de puissance qu’au plan géographique. L’entité résultante afficherait un chiffre d’affaires de 201 millions d’euros (chiffres 2015), un pipeline de 3,2 GW en développement dont 50% dans le solaire et 46% dans l’éolien. Le nouveau groupe Voltalia-Martifer bénéficierait d’un effet d’échelle immédiat, en particulier sur les approvisionnements.

La transaction est annoncée à 9 millions de dollars, avec un financement sur fonds propres, et devrait être réalisée au 3e trimestre 2016 sous condition de cession des activités Martifer aux Etats-Unis.

LAVENANT Marie-Odile-070716Voltalia a par ailleurs nommé Marie-Odile Lavenant au poste de directrice administration et finance en remplacement d’Anne Borfiga qui sera notamment chargée de piloter l’intégration des deux entreprises. Marie-Odile Lavenant était auparavant directeur financier de la division services du groupe industriel français DCNS.

, ,

Top

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

JE M'INSCRIS A LA NEWSLETTER

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This