Sélectionner une page

Volta met en service une centrale PV avec stockage sur l’aéroport de Mayotte

Volta met en service une centrale PV avec stockage sur l’aéroport de Mayotte

Volta, groupe français indépendant dans le développement et la production d’énergie renouvelable, annonce la mise en service du parc photovoltaïque de DJEMA 1 situé sur la toiture de l’aérogare de l’aéroport international de Dzaoudzi-Pamandzi à Mayotte.

Dans le cadre d’une démarche de développement durable, Volta et Edeis, exploitant de l’aéroport Mayotte-Dzaoudzi-Pamandzi, se sont associés pour répondre à un appel d’offres initié par Commission de Régulation de l’Énergie.

D’une puissance de 900 kWc et dotée de panneaux anti-éblouissements posés sur les 7000 m2 de toiture, cette centrale comporte une unité de stockage d’une capacité de 900 kWh. La construction, qui a nécessité un investissement de près de 2 millions d’euros, a été confiée à la société Corexsolar International, spécialiste de la zone Océan Indien.

La centrale produira annuellement environ 1300 MWh d’énergie, correspondant à la consommation d’environ 1500 foyers. Cette production sera entièrement réinjectée dans le réseau d’électricité de Mayotte et permettra à l’aéroport de contribuer à la réduction de l’empreinte carbone du territoire et au soutien du réseau local d’électricité.

Le prêt bancaire s’intègre dans le cadre d’un financement global d’environ 10 millions d’euros, arrangé par Bpifrance, qui englobe le financement d’un portefeuille de projets situés à Mayotte, en opération et à construire. Ce financement couvre notamment la centrale avec stockage de Dzoumogné, la plus importante centrale photovoltaïque du territoire (1,8 MW et 2 MWh de stockage). 

En transformant le toit de l’aéroport en la plus grande centrale photovoltaïque de Petite-Terre, Edeis et Volta contribuent au développement à Mayotte de la production d’énergie décarbonée.

Selon la CRE, au regard du faible potentiel identifié pour les autres filières, l’énergie photovoltaïque apparaît comme le principal levier de développement des énergies renouvelables de l’île.

Dans son rapport de février 2020, “Orientations de la CRE sur la programmation pluriannuelle de l’énergie de Mayotte”, la CRE indique que la production d’électricité à Mayotte repose aujourd’hui essentiellement sur deux centrales thermiques fonctionnant au gasoil, la centrale de Longoni (73,2 MW) située sur Grande-Terre et la centrale des Badamiers (33,6 MW) sur Petite-Terre. Le parc électrique de Mayotte est complété par des installations photovoltaïques avec et sans stockage et une installation de méthanisation. La part des énergies renouvelables dans le mix électrique s’élevait à seulement 5% en 2018.

Le projet DJEMA 1 s’inscrit dans le cadre d’un programme de développement énergétique plus ambitieux qui verra la réalisation dans les 24 prochains mois de plusieurs nouveaux projets dont le projet DJEMA 2 qui porte sur la mise en place d’ombrières photovoltaïques sur le parking de l’aéroport.

Créé en 2009, Volta est un développeur et producteur d’énergie renouvelable. L’activité de la société se structure autour de 3 axes, un pôle photovoltaïque métropolitain focalisé sur des programmes de hangars agricoles et de toitures industrielles, un pôle outremer et international (Mayotte, La Réunion, Maurice, Pologne et Sri Lanka) et un pôle éolien en métropole actif notamment sur les situations de type Repowering.

Corexsolar International est un spécialiste des projets photovoltaïques dans l’Océan Indien et en Afrique. Corexsolar développe, construit et opère des centrales photovoltaïques, avec ou sans stockage, sur ces territoires.

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

JE M'INSCRIS A LA NEWSLETTER

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This