Top Menu

Une centrale agrivoltaïque de 2,1 MW entre en service dans le vignoble de Tresserre

Sun’R, société pionnière de l’agrivoltaïsme en France, a inauguré ce jeudi 8 novembre 2018 une centrale agrivoltaïque « dynamique » de 2,1 MW au domaine viticole de Nidolères, à Tresserre (Pyrénées-Orientales), ceci sur une surface de 4,5 ha comptant 28600 plants de vignes. Un démonstrateur, le premier au monde dans le secteur viticole, fait appel au concept Sun’Agri développé par la société Sun’R en coopération avec plusieurs partenaires.

La centrale agrivoltaïque a été inaugurée en présence de nombreuses personnalités, dont Sébastien Cazenove, député des Pyrénées-Orientales.

A côté de la centrale agrivoltaïque, une surface de 3 ha également plantée de vignes servira de zone témoin afin de permettre les comparaisons nécessaires et de peaufiner le dispositif.

Le projet avait été retenu à l’appel d’offres CRE 3, avec un tarif d’achat de 85 €/MWh. Sun’R a porté l’investissement de quelque 4 millions d’euros pour réaliser ce démonstrateur, qui pourrait susciter l’intérêt de nombreux porteurs de projets dans le domaine agricole. La société étudie d’ailleurs actuellement des implantations dans l’arboriculture, le maraichage ou la viticulture.

L’agrivoltaïsme est un système qui permet d’associer production d’électricité et utilisation agricole d’une même surface. Dans le cas du domaine de Nidolères, les panneaux photovoltaïques sont installés à une hauteur de 4,50 m, donc positionnés au-dessus des cultures, sur des trackers (fournis par Optimum Tracker) pilotés de manière automatique à l’aide d’algorithmes afin d’optimiser en priorité l’éclairage ou l’ombrage pour les besoins des plantations. Quelque 30% de la vigne est a priori couverte par les trackers, mais ces derniers peuvent s’incliner tant et plus, jusqu’à la verticale, pour laisser passer un maximum de lumière. La structure agrivoltaïque permet de supporter également un système d’irrigation (goutte à goutte aérien). La production électrique issue des panneaux est ici secondaire, au moins pendant la période de végétation de la vigne.

Le dispositif Sun’Agri est le fruit d’une initiative portée par Sun’R, acteur indépendant du photovoltaïque fondé par Antoine Nogier en 2006. Le programme de R&D mis en place en 2009 a bénéficié du soutien de la Région Occitanie et de l’état (Fond Unique Interministériel, Investissements d’Avenir). L’investissement cumulé s’élèverait à quelque 20 millions d’euros. Parmi les partenaires figurent l’INRA et la Chambre d’Agriculture des Pyrénées Orientales, l’Irstea (Institut national de recherche en sciences et technologies pour l’environnement et l’agriculture), un établissement public placé sous la double tutelle des ministères de la recherche et de l’agriculture, l’INES (Institut national de l’énergie solaire), Photowatt (pour les panneaux solaires), outre la société Optimum Trackers. Une société spécialisée dans la production de données utiles pour faciliter la prise de décision dans l’agriculture, ITK, apporte son savoir-faire pour les bonnes pratiques agricoles (plantation, irrigation, fertilisation, protection des cultures et récolte). Enfin, Bouygues Energies & Services est intervenu sur le pilotage et la coordination des travaux à Tresserre, et assurera la maintenance des installations pendant 5 ans. La Chambre d’Agriculture des Pyrénées-Orientales participe, elle aussi, au projet avec un suivi vini-viticole du site.

Pour plus d’informations sur le démonstrateur, cliquer ici

,

Top

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

JE M'INSCRIS A LA NEWSLETTER

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This