Top Menu

Total-290920

Total va développer 3,3 GW de projets solaires en Espagne

Total renforce sa présence sur le marché de l’électricité en Espagne grâce à un accord avec le développeur espagnol Ignis en vue de développer 3,3 GW de projets solaires situés à proximité de Madrid et en Andalousie.

Les premiers projets du portefeuille d’Ignis sont prévus pour démarrer en 2022 avec l’ambition de les mettre tous en production d’ici 2025. Des rémunérations seront payées par Total à Ignis au fur et à mesure du développement des projets.

Cette opération fait suite à deux accords conclus en février 2020 avec Powertis et Solarbay Renewable Energy en vue de développer près de 2 GW de projets solaires, ainsi qu’à l’acquisition, en mai dernier, auprès d’Energias de Portugal de son portefeuille de 2,5 millions de clients résidentiels et de deux centrales à cycle combiné au gaz naturel (850 MW).

Cette opération porte à plus de 5 GW son portefeuille de projets solaires en développement en Espagne d’ici 2025 et positionne le groupe comme un acteur majeur de la transition énergétique dans le pays, contribuant à l’ambition de l’Espagne de produire 70% de son électricité à partir d’énergies renouvelables d’ici 2030, puis 100% d’ici le milieu du siècle.

Ce portefeuille d’électricité solaire permettra au groupe de couvrir l’intégralité de la consommation électrique de ses sites industriels en Europe d’ici 2025 : pour cela, Total se portera acheteur de près de 6 TWh par an d’électricité verte produite par ces sites solaires espagnols à travers un contrat d’achat d’électricité portant sur plus de 3 GW de fermes solaires. Il s’agira du plus grand « corporate PPA » au monde. Grace à ses capacités de trading d’électricité, le groupe sera ainsi en mesure de fournir à l’ensemble de ses sites européens une électricité verte et compétitive, en ligne avec son objectif de neutralité carbone. Ainsi le scope 2 des émissions opérées de gaz à effet de serre sera réduit de près de 2 millions de tonnes par an.

« Total devient l’un des principaux acteurs multi-énergies du pays en intervenant tant dans la production d’électricité renouvelable et sur base gaz que dans la distribution de gaz et d’électricité. Notre ambition est avant tout de proposer une offre d’électricité propre et abordable à nos clients résidentiels espagnols. L’Espagne est un pays prioritaire pour Total en Europe et nous comptons bien tirer parti des opportunités de croissance que le pays propose pour répondre concrètement aux défis de la transition énergétique en route vers la neutralité carbone », a déclaré Patrick Pouyanné, p-dg de Total. « Cette décision d’investir massivement dans des capacités d’électricité renouvelables pour alimenter en énergie verte toutes nos opérations industrielles en Europe apporte une preuve concrète de notre décision d’avancer vers la décarbonation de nos opérations européennes en ligne avec notre nouvelle ambition climat. Elle démontre également la valeur qu’apporte l’intégration production-trading-vente sur la chaine de l’électricité ».

Total développe un portefeuille d’activités dans l’électricité bas carbone avec l’ambition qu’il représente 40% du mix de ses ventes à horizon 2050. Aujourd’hui, la capacité brute de production d’électricité bas carbone de Total est de l’ordre de 9 gigawatts, dont plus de 5 gigawatts sont issus de sources d’énergie renouvelable. Ayant pour objectif de multiplier ce chiffre par cinq d’ici 2025, Total entend poursuivre le développement de ses activités pour devenir l’un des principaux acteurs du renouvelable sur la scène mondiale.

« L’énergie solaire est l’une des technologies préférées des majors pétrolières qui cherchent à développer leurs portefeuilles d’énergies renouvelables en raison de son coût relativement faible et de son cycle d’investissement court. Total est déjà un leader parmi les majors pétrolières en termes de capacité d’énergies renouvelables actives, principalement via des projets solaires. Lier cette nouvelle capacité aux besoins énergétiques de ses opérations européennes signifie que l’accord soutiendra son objectif d’atteindre zéro émission nette en Europe en 2050, ainsi que son objectif de capacité brute d’énergies renouvelables de 25 GW d’ici 2025. Pour Total, cette démarche d’alimenter l’ensemble de ses sites industriels européens par le solaire est une étape significative, car la région représente presque 70% de sa capacité globale de raffinage », commente Will Scargill, analyste pétrole et gaz chez GlobalData.

Top

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

JE M'INSCRIS A LA NEWSLETTER

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This