Sélectionner une page

Solaire flottant en mer : les Belges Tractebel, DEME et Jan De Nul lancent Seavolt

Solaire flottant en mer : les Belges Tractebel, DEME et Jan De Nul lancent Seavolt

Les partenaires belges Jan De Nul, Tractebel et DEME présentent Seavolt, une nouvelle technologie photovoltaïque (PV) flottante offshore. Cette technologie est le résultat d’une recherche et d’un développement conjoints, combinant l’expertise des spécialistes de l’énergie solaire, de l’environnement et de l’offshore.

La technologie Seavolt (brevet en instance) peut résister à des conditions offshore difficiles tout en créant de grandes surfaces protégées des vagues. La conception modulaire permet de s’adapter facilement à différents sites et à différentes demandes. Les avantages comprennent la production locale d’énergie renouvelable et la possibilité d’installer les panneaux dans des parcs éoliens en mer (lorsque les autorités locales autorisent des concessions à usage multiple). Un autre avantage est l’ajout de volumes importants de capacité d’énergie renouvelable en un temps relativement court.

L’installation d’essai sera lancée au large de la côte belge

Les partenaires, ainsi que l’université de Gand, ont lancé il y a quatre ans le projet de recherche MPVAQUA (Marine PV Aquaculture) financé par le VLAIO dans le cadre du Blue Cluster. Un concept de flotteur marin a été développé, accompagné d’une recherche initiale sur les effets sur l’écosystème marin, l’intégration de l’aquaculture et une évaluation financière. Après des essais en laboratoire, les partenaires développent actuellement une installation d’essai en mer qui sera lancée au large de la côte belge à l’été 2023. En outre, en collaboration avec RBINS, des pistes parallèles axées sur l’écosystème, l’environnement et la rentabilité sont lancées avec le soutien du Fonds pour la transition énergétique et du Fonds fédéral de relance.

L’intérêt du secteur photovoltaïque pour les sites offshore s’explique par la rareté des terrains, la nécessité d’une production locale et l’accélération rapide de la transition énergétique. La technologie photovoltaïque se développe plus rapidement que jamais : le cap « magique » de 1 TW de capacité installée a été atteint en 2022, le besoin de production locale d’énergie renouvelable augmente considérablement et la complémentarité entre les technologies éolienne et solaire a été confirmée dans le monde entier, expliquent les partenaires. Étant donné que les autorités autorisent les concessions à usage multiple et que l’infrastructure du réseau présente un bon potentiel d’utilisation combinée, l’ajout d’installations solaires flottantes en mer aux sites éoliens en mer actuels et futurs offre la possibilité d’ajouter d’importants volumes d’énergie renouvelable supplémentaire.

« De la même manière que nous avons vu la technologie éolienne se déplacer de la terre vers la mer, nous assistons à l’extension de l’ensemble du système énergétique vers les sites offshore. Avec la production de carburants verts en mer, les îles énergétiques en mer, les interconnexions et les solutions potentielles pour le stockage de l’énergie, nous pensons que l’énergie photovoltaïque flottante en mer a un rôle important à jouer dans l’accélération de la transition énergétique. Bien que cette technologie en soit encore à ses débuts, nous sommes convaincus qu’avec des partenaires aussi solides à bord, nous donnons à Seavolt toutes les chances possibles de réussir », avance Philippe Van Troeye, CEO de Tractebel.

« En travaillant en étroite collaboration avec des partenaires partageant les mêmes idées, nous avons développé Seavolt – une nouvelle solution d’énergie renouvelable qui a un grand potentiel pour accélérer la transition vers l’énergie propre. DEME possède des décennies de connaissances sur ce que signifie opérer dans un environnement offshore, et nous sommes déjà le principal entrepreneur dans le secteur de l’éolien offshore. Nous pensons que la combinaison de l’énergie solaire et de l’énergie éolienne en mer offre de fantastiques opportunités pour l’avenir », renchérit Luc Vandenbulcke, CEO de DEME.

« Nous sommes ravis de lancer la technologie SEAVOLT, qui représente l’aboutissement d’années de travail acharné et d’innovation dans le domaine de la technologie photovoltaïque en mer, en collaboration avec nos partenaires. Seavolt est une solution fiable, rentable et respectueuse de l’environnement qui peut être déployée dans les conditions offshore les plus difficiles. Alors que l’industrie éolienne offshore continue de se développer, nous pensons qu’elle a le potentiel de jouer un rôle crucial dans l’optimisation de l’utilisation de l’espace en mer en complétant les parcs éoliens offshore. Nous sommes impatients de voir comment Seavolt façonnera l’avenir des énergies renouvelables et contribuera à un avenir plus durable », conclut Philippe Hutse, offshore director de Jan De Nul.

Plus d’informations sur le projet Seavolt

INSCRIPTION NEWSLETTER

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This