Top Menu

Silicium : une nouvelle usine de 20000 tonnes pour Wacker aux Etats-Unis

Le chimiste Wacker vient d’inaugurer une usine de silicium multicristallin à Charleston, dans le Tennessee aux États-Unis. Le site a partiellement démarré la fabrication fin 2015 avec la production de quelque 1000 tonnes de matériau jusqu’ici. L’ensemble devrait être opérationnel à 100% au terme d’une montée en puissance d’ici au 3e trimestre 2016, avec une capacité annuelle de plus de 20000 tonnes. Le groupe allemand mise notamment sur la croissance de la demande de silicium multicristallin pour le photovoltaïque.

« Le coût de génération de l’électricité photovoltaïque a nettement baissé ces dernières années. Cette source d’énergie est donc devenue encore plus compétitive, ce qui ouvre la voie à de nouveaux marchés », souligne Rudolf Staudigl, CEO de Wacker. Le groupe chimiste allemand estime le volume d’installations photovoltaïques en forte croissance cette année, autour de 60 à 70 GW, avec des marchés particulièrement importants en Chine, en Inde, aux États-Unis et au Japon. « Cette croissance soutiendra le besoin de matériaux de haute qualité », se réjouit Rudolf Staudigl. Pour Wacker, Charleston constituerait en outre la base indispensable pour un site de production totalement intégré outre-Atlantique, 2e marché de la chimie dans le monde. D’autres unités de production, par exemple pour les élastomères en silicone ou des poudres de dioxyde de silicium amorphe ultrapur ou encore des encres conductrices et autres produits adhésifs, sont donc actuellement à l’étude.

Cinq ans de construction auront été nécessaires pour monter et équiper l’usine, qui représente un investissement total d’environ 2,5 milliards de dollars avec la création de 650 emplois à pleine capacité de production (600 personnes y travaillent actuellement).

Les analystes d’IHS Technology estiment, pour leur part, que la bataille commerciale actuellement en cours entre la Chine et les Etats-Unis est responsable d’une hausse du prix du silicium multicristallin pour les applications dans le photovoltaïque dans les deux pays. Mais la fin des tarifs d’achat pour les projets PV au 30 juin prochain tirerait encore plus les prix à la hausse en Chine. Ainsi, le silicium multicristallin se vendait pour 12 $/kg en moyenne avant le Nouvel An Chinois mais le prix y tendrait vers les 19 $/kg actuellement. Les fournisseurs chinois seraient toutefois les principaux bénéficiaires de cette évolution des prix, les industriels européens et américains n’ayant guère accès au marché chinois (REC Silicon a, pour sa part, fermé son usine de Msoes Lake, dans l’état de Washington) qui compte quand même la majorité des fabricants de tranches de silicium pour le photovoltaïque. Ce qui ne semble pas effrayer Wacker…

, ,

Top

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

JE M'INSCRIS A LA NEWSLETTER

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This