Sélectionner une page

Le marché solaire français poursuit sa trajectoire dynamique vers le cap des 2 GW / an

Le marché solaire français poursuit sa trajectoire dynamique vers le cap des 2 GW / an

Pour sa 40e édition, l’Observatoire de l’énergie solaire photovoltaïque publié par le think-tank France Territoire Solaire (FTS) portant sur l’activité PV au 3e trimestre 2021 en France constate que le marché solaire français poursuit sa trajectoire dynamique vers le cap des 2 GW / an.

Le volume de raccordement au 3e trimestre 2021 s’établit autour de 632 MW*, en légère baisse par rapport au volume du 2e trimestre 2021.

Compte-tenu des corrections faites par Enedis sur les valeurs de raccordement des 2 derniers trimestres, l’appréciation des volumes et des tendances est délicate.

Par rapport aux 2 derniers trimestres, ce 3e trimestre est marqué :

  • par une stabilité du segment « autoconsommation » (totale ou partielle), avec 12 500 installations raccordées, ce qui reste un niveau élevé,
  • par une stabilité du segment des installations domestiques (<9 kW), avec 45 MW raccordés, ce qui reste un niveau très élevé,
  • par une stabilité du segment des moyennes toitures (9 à 100 kW), avec 133 MW raccordés, cependant il s’agit d’un niveau très élevé rarement observé,
  • par une baisse du segment des grandes toitures (100 à 250 kW), avec un volume raccordé de 21 MW,
  • par une hausse spectaculaire du segment des très grandes toitures (250 kW à 1 MW), avec un volume raccordé de 17 MW,
  • par une légère baisse du segment des grandes installations (1 MW et +), avec 403 MW raccordés, ce qui reste un niveau élevé, sur un seul trimestre.

La part d’électricité photovoltaïque dans la consommation brute d’électricité en France a atteint un niveau record de 5,1% au terme de ce 3e trimestre 2021.

La file d’attente reste orientée à la hausse, malgré les volumes sortants pour raccordement, et le stock de projets dépasse les 9 GW au terme de ce 3e trimestre 2021.

Le prix de marché de l’électricité étant haut, c’est la première que l’on observe une inversion sur les charges publiques notamment pour les grandes installations. Le prix de leur électricité étant inférieur au prix de marché, ces installations permettent de faire des économies de charges publiques.

Le volume cumulé des 3 premiers trimestres atteint ainsi 1,82 GW, plus haut niveau jamais atteint sur le marché français. Le seuil des 2 GW de volume annuel devrait être atteint sans difficulté, mais ce niveau devra être maintenu et même porté à 4 GW par an afin de rester sur la trajectoire des objectifs de la PPE à l’horizon 2028.

« L’année 2021 s’annonce marquante à double titre. D’une part en raison des volumes atteints, qui sont sans précédent en France, et d’autre part en raison de l’inversion constatée sur les charges publiques : pour la première fois, il est établi que les nouvelles centrales solaires raccordées dans notre pays réduisent le poids des charges de service public de l’électricité. Cela démontre si besoin était, le rôle stabilisateur que peut jouer l’énergie solaire dans un contexte de forte incertitude sur les prix de l’électricité, et devrait conduire à accélérer encore le déploiement des nouvelles capacités. A cet égard, les excellents chiffres de cette année 2021 ne doivent pas faire oublier qu’il faudra davantage pour rattraper notre retard. Multiplier par deux le rythme annuel de déploiement des nouvelles installations pour le porter à 4 GW par an peut sembler une marche importante, mais ce volume est à mettre en perspective au regard des volumes annuels observés chez les pays voisins. Une telle performance est atteignable à condition de fluidifier les procédures de développement de projets. Les récentes annonces de la Ministre pourraient y contribuer si elles sont mises en oeuvre rapidement », déclare Antoine Huard, président de France Territoire Solaire.

* NB : les chiffres de cet Observatoire concernent la France continentale, ils sont légèrement différents des chiffres du CGDD, car l’Observatoire n’a pas accès aux données de raccordement et de file d’attente des entreprises locales de distribution (ELD), ces dernières n’étant pas publiées.

L’édition complète et détaillée de l’Observatoire de l’énergie solaire photovoltaïque est disponible sur le site internet de France Territoire Solaire.

 

INSCRIPTION NEWSLETTER

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This