Sélectionner une page

Lancement de la première ferme solaire offshore en France

Lancement de la première ferme solaire offshore en France

L’entreprise française SolarinBlue a déployé en Méditerranée les premières unités solaires flottantes en pleine mer. Ce démonstrateur, conçu en France et fabriqué en région Occitanie, alimentera en électricité le port de Sète-Frontignan (34).

En Méditerranée, le photovoltaïque flottant devance l’éolien en mer. SolarinBlue, concepteur d’une solution photovoltaïque flottante spécialement conçue pour le milieu maritime, a mis à l’eau les deux premières unités de son projet Sun’Sète en présence de représentants de la Région Occitanie.

Sète, premier port photovoltaïque de France

Le projet Sun’Sète a été développé par SolarinBlue à partir de 2021. Il a obtenu l’aval des autorités portuaires et l’ensemble des autorisations administratives en 2022, à l’issue d’une étude d’impact.

Le démonstrateur sera composé de 25 unités flottantes pour une puissance totale de 300 kWc sur 0,5 hectares. Les structures seront progressivement installées sur le port de commerce, à 1,5 km de la côte, à l’emplacement de l’ancien poste de déchargement des hydrocarbures en mer.

L’énergie produite par les panneaux solaires, acheminée par un câble sous-marin, alimentera en électricité renouvelable les infrastructures du port de Sète-Frontignan. La production est estimée à 400 MWh/an, soit l’équivalent de la consommation annuelle de 200 personnes.

Une vingtaine de personnes ont pris part au développement de la technologie SolarinBlue, conçue en France. Ingénieurs en structures mécaniques, hydro-dynamiciens, architectes navals et roboticiens ont consacré deux années de recherche et développement au projet. Des essais en bassin ont précédé la mise à l’eau du démonstrateur.

Le démonstrateur a été fabriqué et assemblé sur le port de Sète par des entreprises de la région. Une trentaine d’entreprises d’Occitanie ont été mobilisées pour les études environnementales, la fourniture de matériaux, l’assemblage, la logistique et les tests d’un ancrage innovant et écologique.

L’ensemble du projet s’inscrit dans la stratégie de décarbonation du port de Sète et ses objectifs à 2025 d’autoconsommation. Il participe au positionnement du port en tant que pôle d’innovation sur les énergies marines et le photovoltaïque.

Créée fin 2019 à Paris par Armand Thiberge, et désormais basée à Montpellier, SolarinBlue a conçu une technologie de parc solaire photovoltaïque flottant adaptée aux conditions de la pleine mer. La start-up développe un portefeuille de projets solaires en mer en France et à l’international. SolarinBlue ambitionne de se positionner d’ici trois ans comme un leader mondial du solaire photovoltaïque offshore flottant, présent sur l’ensemble de la chaîne de valeur, du développement technologique à l’exploitation de parcs photovoltaïques flottants.

La solution SolarinBlue est constituée de briques innovantes. Deux brevets ont été déposés et d’autres le seront prochainement. Le flotteur se distingue par quatre grandes innovations qui font sa robustesse et sa compétitivité :

  • Une solution économique et écologique : un design léger, qui minimise l’investissement, facilite la construction, le montage et les opérations marines ; une architecture “plug & play” qui permet d’optimiser les coûts d’exploitation ; une structure éco-conçue et recyclable à 95% grâce à un cadre en acier traité et des flotteurs en Polyéthylène Haute Densité (PEHD) recyclables.
  • Une technologie robuste et légère : le grand tirant d’air (plus de 3m) protège les panneaux et en maximise la durabilité. Les panneaux ne sont jamais en contact avec les vagues. Les unités flottantes résistent à des creux de 12 mètres et des vents de 200 km/h. Une durée de vie de 30 ans.
  • Un ancrage écologique et innovant : SolarinBlue a développé un système d’installation rapide d’ancres hélicoïdales écologiques, qui minimisent l’impact sur les fonds marins. Grâce à un ancrage tendu, l’emprise d’un ancrage au fond marin est inférieure à 1m².
  • Des unités modulables : les unités sont interconnectables et faciles à déployer pour former des parcs. La conception des unités s’adapte à chaque site selon les conditions météocéaniques.

L’énergie solaire photovoltaïque est l’énergie renouvelable la moins chère à mettre en oeuvre. Le photovoltaïque flottant en mer l’affranchit des conflits d’usage sur les terres et n’utilise qu’une infime fraction du foncier maritime. Le potentiel de production se compte en milliers de gigawatts, assure ainsi la start-up. Ces sites de production sont au plus près des zones de consommation : 3,8 milliards de personnes résident à moins de 150 km d’une côte. Le solaire flottant en mer répond aux besoins massifs d’électricité décarbonée des zones peuplées via ces gisements de production photovoltaïque encore inexploités. SolarinBlue compte apporter la technologie permettant de réaliser ce vaste potentiel de décarbonation.

INSCRIPTION NEWSLETTER

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This