Sélectionner une page

Lancement de France Agrivoltaïsme, association de promotion et de défense de l’agrivoltaïsme

Lancement de France Agrivoltaïsme, association de promotion et de défense de l’agrivoltaïsme

De plus en plus plébiscité par le monde agricole comme solution d’adaptation aux changements climatiques, l’agrivoltaïsme se structure pour accompagner son développement.

Sun’Agri, REM Tec, Kilowattsol, Altergie Développement et Râcines annoncent ainsi la création de France Agrivoltaïsme, la toute première association de promotion et de défense de l’agrivoltaïsme regroupant les filières énergétique, agricole et agroalimentaire, le monde académique ainsi que les secteurs financier et assurantiel.

Le monde agricole est de plus en plus durement touché par le réchauffement climatique et confronté aux aléas extrêmes tels que les gels printaniers d’avril dernier ou les canicules des étés 2019 et 2020. Pour soutenir les récoltes et nourrir une population en croissance continue, les agriculteurs n’ont pas d’autre choix que d’adapter leurs pratiques vers des modèles plus résilients, expliquent les signataires. C’est l’objet même de l’agrivoltaïsme qui place au-dessus des cultures agricoles des persiennes photovoltaïques visant à améliorer les conditions agro-climatiques des plantes par le pilotage en ombrage ou en lumière.

La France se veut le porte étendard de cette technologie de pointe. La Commission de régulation de l’énergie (CRE) a contribué depuis 2019 à l’essor de cette solution en désignant dans le cadre d’appels d’offres une centaine de projets agrivoltaïques. En parallèle, l’Ademe a effectué des travaux pour définir l’agrivoltaïsme. La Plateforme Verte a un groupe de travail sur les bonnes pratiques dans l’agrivoltaïsme. Enfin, l’initiative Cultivons Demain ! a été lancée en novembre 2020.

Cet essor rapide de l’agrivoltaïsme nécessite une structuration de la filière. C’est le but de l’association France Agrivoltaïsme, lancée par deux pionniers et leaders mondiaux de l’agrivoltaïsme, REM Tec et Sun’Agri, aux côtés du bureau d’ingénierie en énergie solaire Kilowattsol, du développeur et producteur d’énergie Altergie Développement, et de Râcines, la plateforme de financement dédiée aux projets agrivoltaïques.

L’association vise à promouvoir l’agrivoltaïsme, en priorisant les solutions à fort impact agricole, à représenter la filière auprès des différentes parties prenantes (pouvoirs publics, organisations professionnelles…), à étudier et défendre les droits et intérêts de ses membres, et à développer l’information et la formation sur l’agrivoltaïsme. France Agrivoltaïque est constituée de 5 collèges en cours de constitution (filières agricole et agroalimentaire, filières de l’énergie, recherche et éducation, finance et assurance et solutions technologiques agrivoltaïques) et s’appuie d’ores et déjà sur 3 commissions pour structurer et élever les standards de cette industrie naissante : certification/label, réglementation, international.

« Comme toute filière naissante, l’agrivoltaïsme doit se structurer pour permettre un développement pérenne et encourager les pratiques privilégiant l’amélioration et la résilience de l’agriculture. Notre premier objectif vise à sensibiliser les pouvoirs publics sur la nécessité de maintenir une ambition forte des mécanismes de soutien à l’agrivoltaïsme, notamment dans le cadre des appels d’offres de la CRE et des aides à l’agriculture, en particulier celles du Plan de relance pour l’adaptation de l’agriculture aux changements climatiques », déclare Antoine Nogier, président de France Agrivoltaïsme.

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

JE M'INSCRIS A LA NEWSLETTER

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This