Sélectionner une page

L’Allemagne ouvre ses appels d’offres PV à d’autres pays européens

L’Allemagne ouvre ses appels d’offres PV à d’autres pays européens

L’ancrage transfrontalier de la transition énergétique allemande est en marche. Le ministère de l’économie d’outre-Rhin vient en effet de détailler l’ouverture potentielle de ses appels d’offres pour des centrales photovoltaïques au sol à des porteurs de projets de sites de production d’électricité renouvelable implantés dans d’autres pays européens, à hauteur de 5% du volume attribué à partir de 2017. Le concept serait lancé à titre expérimental encore cette année, notamment avec le Danemark et le Luxembourg.

Exemple de sélection et de subvention des projets entre pays partenaires.

Exemple de sélection et de subvention des projets entre pays partenaires.

Un document récapitulant les critères d’attribution et la réglementation notamment du paiement des tarifs d’achat et/ou des compléments de rémunération (en cas de vente directe avec prime de marché) a été publié (disponible en allemand, cliquer ici). Pour le secrétaire d’état Rainer Baake, «  le concept présenté est un signal à nos voisins européens que nous souhaitons coopérer plus étroitement dans le domaine des aides aux énergies renouvelables. »

Le gouvernement allemand prépare actuellement le décret d’application avec ces critères pour réglementer les appels d’offres pour le PV. Ce décret devrait entrer au vigueur avant cet été sous condition d’accord entre les pays partenaires.

Des centrales de production d’électricité de source renouvelable à l’étranger devraient en effet être subventionnables dans le cadre de la réglementation allemande EEG sous certaines conditions : un accord de coopération doit exister entre l’Allemagne et le pays partenaire où est implanté la source de production ; cette coopération doit être bidirectionnelle, c’est-à-dire que si l’Allemagne ouvre ses appels d’offres, le pays partenaire doit également ouvrir ses appels d’offres à des centrales PV en Allemagne ; l’électricité produite doit avoir un impact réel sur le marché allemand de l’électricité (importation physique).

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

JE M'INSCRIS A LA NEWSLETTER

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This