Sélectionner une page

La jeune pousse Insolight multiplie par deux le rendement des panneaux solaires

La jeune pousse Insolight multiplie par deux le rendement des panneaux solaires

Insolight-120916Insolight, une jeune pousse installée au parc de l’innovation de l’EPFL en Suisse, a réalisé un prototype de panneau photovoltaïque à concentration d’un nouveau genre, qui affiche un rendement de conversion de 36,4%. Pour cela, la startup a déposé une fine structure optique sur de petites surfaces de cellules solaires à jonctions multiples, donc avec un très haut rendement de 42%, afin de concentrer les rayons du soleil. Elle vise en priorité le photovoltaïque résidentiel pour apporter la haute performance à de petites surfaces de toiture par exemple. Le record a été validé par le laboratoire indépendant allemand Fraunhofer ISE.

Insolight3-120916Les cellules solaires de très haut rendement étant très coûteuses, le secret réside dans un système optique réalisé en plastique transparent plat et très fin qui focalise les rayons vers de minuscules surfaces de ces cellules. Le concept a été développé par Insolight grâce au fonds d’innovation de l’EPFL au sein du laboratoire de dispositifs photoniques appliqués. La plaque transparente est créée par injection, et est dotée de lentilles millimétriques qui agissent comme un réseau de petites loupes. Elle bouge sur quelques millimètres durant la journée (guidage par un cadre métallique). Le déplacement est contrôlé en temps réel par un capteur qui détecte la position du soleil afin de maximiser le rendement. Ce système de microtracking permettrait de capturer 100% des rayons solaires quel que soit l’angle d’incidence, et est l’objet d’un brevet. La startup Insolight a été créée par trois diplômés de l’EPFL : Laurent Coulon (CEO), Mathieu Ackermann (CTO) et Florian Gerlich (COO) (de gauche à droite sur la photo ci-contre). Tous trois ont fait un détour par l’industrie avant de fonder leur société. Ils ont commencé par élaborer leur idée durant leur temps libre avant de se lancer dans le métier d’entrepreneur.

Objectif : faire baisser le prix du kWh

Insolight2-120916Des procédés similaires sont à l’étude dans quelques laboratoires de par le monde. Insolight a, pour sa part, opté d’emblée pour le développement d’un système rapidement commercialisable. « Tous les composants ont été conçus dès le début pour être facilement fabriqués en grande série », explique ainsi Mathieu Ackermann. La jeune pousse vise en priorité le photovoltaïque résidentiel pour apporter la haute performance à de petites surfaces de toiture par exemple. « Le système sera probablement un peu plus cher à l’achat, mais la différence sera rapidement comblée par la quantité d’énergie supplémentaire produite », estime Florian Gerlich. Pour Christophe Ballif, directeur du laboratoire de photovoltaïque de l’EPFL, il reste toutefois à mettre au point un système de taille commerciale et à en valider le potentiel économique.

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

JE M'INSCRIS A LA NEWSLETTER

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This