Top Menu

Centrale Pujaut-créditphoto_Générale_du_solaire

Grand Avignon : une centrale PV de 3,5 MW équipée de trackers sur une friche ferroviaire

Pujaut – Le groupe Générale du Solaire a inauguré une centrale photovoltaïque de 3,5 MWc à Pujaut (communauté d’agglomération du Grand Avignon), dans le Gard, sur une friche ferroviaire. Financée par la Sovafim, la centrale PV se compose de  10740 panneaux solaires, d’une puissance unitaire de 327 Wc, assemblés dans l’usine de Toulouse de SunPower (groupe Total) et montés sur des trackers de la société d’Aix-en-Provence Optimum Tracker. La production est attendue à 6,2 GWh d’électricité/an.

PujautInaugurationDélaissé par RFF (Réseau Ferré de France) après la construction de la ligne à grande vitesse Paris-Marseille, le terrain, ancien site d’extraction de granulats, était devenu une décharge pour des déblais industriels. Initié par Eolfi dans le cadre d’une société de projet commune avec RFF, le dossier a été racheté puis développé par Sova Solaire, une société commune à la Sovafim et à la Générale du Solaire qui a déjà réalisé une centrale PV au sol de 4,5 MWc à Sourdun, près de Provins en Ile-de-France, ainsi que des toitures PV sur des lycées et collèges en Languedoc-Roussillon et en Rhône-Alpes. Entreprise publique, la Sovafim est une société de valorisation foncière et immobilière d’actifs immobiliers complexes représentant un enjeu pour les finances publiques, qui se traduit notamment par la réalisation d’installations photovoltaïques sur des terrains et des toitures de bâtiments publics. Cette activité s’appuie sur la politique gouvernementale de développement des énergies renouvelables.

Pujaut_trackersLa centrale PV de Pujaut est un exemple de reconversion d’une friche inutilisable pour d’autres activités, qui a été réalisée en grande partie avec des produits de source française. Ainsi, outre les sociétés déjà citées, Nexans et Pommier figurent aussi parmi les fournisseurs, respectivement pour les câbles et pour les transformateurs tout comme les locaux techniques qui les abritent. Les onduleurs sont des modèles Aurora de Power-One (groupe ABB) de fabrication italienne. Les trackers permettent d’augmenter la production électrique de la centrale de 15 à 20% par rapport à une centrale équipée de structures fixes.

PujautInauguration2La centrale PV a été inaugurée vendredi dernier en présence de Serge Lepeltier, ancien ministre de l’Environnement et président de l’association Equilibre des énergies (EdEN) depuis l’automne 2014, et des élus locaux qui a notamment souligné que « pour lutter contre le changement climatique et réduire nos émissions de gaz à effets de serre, le développement des énergies renouvelables est essentiel. Le photovoltaïque est aujourd’hui une énergie compétitive, aussi bien au niveau industriel qu’au niveau des citoyens consommateurs. Dans ce cadre, les investissements dans des projets comme la centrale solaire de Pujaut sont les plus efficaces car ils permettent une régulation au niveau des territoires. »

PujautTrackerLauréat de l’appel d’offres CRE pour des installations de plus de 250 kW, le projet a fait l’objet d’une coopération avec le CEA-Liten pour la facette R&D requise. Cette dernière porte sur le développement d’outils de modélisation de centrales PV avec stockage, ainsi que la définition des stratégies de gestion optimisée du stockage disponible. La centrale PV de Pujaut remplit aussi un objectif de redynamisation de l’économie locale. « La commune a dû changer le plan d’occupation des sols pour pouvoir installer la centrale PV mais bénéficiera aussi d’importantes retombées, notamment financières, avec un montant négocié de 13000 euros par an pendant cinq ans provenant  de la vente de l’électricité par la société de projet RF Sol 4 », nous a ainsi confié Guy David, maire de la commune

,

Top

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

JE M'INSCRIS A LA NEWSLETTER

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This