Top Menu

En Bref : Global EcoPower, Nova Power, Senergies, Tenergie, SunEdison, Solaria

Global EcoPower (GEP), société aixoise spécialisée dans le développement de sources EnR, vient d’annoncer la reprise du constructeur marseillais de centrales solaires Senergies (97 salariés, 10 millions d’euros de chiffre d’affaires), en redressement judiciaire depuis début septembre 2015. GEP change donc de dimension, et évolue vers un modèle intégrant la phase de construction pour soutenir sa croissance, accéder à de nouveaux marchés internationaux et être plus compétitif sur les appels d’offres. Le tout avec l’ambition d’atteindre un chiffre d’affaires de 120 millions d’euros en 2017.

Au 1er semestre 2015, le groupe a réalisé un CA consolidé de 17,1 millions d’euros.

Centrale PV au sol de 5 MWc. développée par Global EcoPower à Veules-Les-Roses, près de Rouen

Centrale PV au sol de 5 MWc. développée par Global EcoPower à Veules-Les-Roses, Haute-Normandie

GEP a par contre abandonné il y a quelques jours son projet de rachat de la société marocaine Nova Power, annoncé en février dernier. Dans un communiqué de presse, il en explique les raisons : les projets de construction de centrales photovoltaïques au Nigéria, qui étaient à l’origine du rapprochement, ne se sont pas concrétisés assez vite ; la situation géopolitique s’est dégradée depuis le début des discussions ; la corruption reste malheureusement un fléau tenace dans de nombreux rouages économiques du pays. Le groupe avait précisé qu’il se concentrait sur d’autres projets de croissance externe en France.

 

Tenergie-051115

La centrale PV Belvesol (20 MWc) de Tenergie à Belvézet, dans le Gard

Tenergie a refinancé une partie (54,4 MWc) de son parc solaire en exploitation pour un montant de 150 millions d’euros auprès d’un pool bancaire mené par le Crédit agricole. « Ce refinancement illustre notre ambition de faire partie des principaux producteurs indépendants en France. Nous poursuivons notre stratégie de consolidation, et plus particulièrement à travers des opérations de croissance externe », explique Nicolas Jeuffrain, président de Tenergie.

SunEdison vient de signer un accord avec son compatriote Solaria afin de pouvoir utiliser sa technologie d’assemblage pour fabriquer sa gamme de panneaux photovoltaïques de haut rendement jusqu’à 400 Wc, appelée Zero White Space, et de pouvoir la commercialiser plus rapidement. L’architecture de ces modules réduit l’espacement entre les cellules solaires (les zones « blanches » non productrices d’électricité) pour augmenter le rendement surfacique.

, , , , ,

Top

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

JE M'INSCRIS A LA NEWSLETTER

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This