Sélectionner une page

Dracula Technologies combine dans un même produit la génération d’énergie et son stockage

Dracula Technologies combine dans un même produit la génération d’énergie et son stockage

La start-up française Dracula Technologies, spécialisée dans la conception et l’impression de modules photovoltaïques organiques, a présenté LAYERVault au CES de Las Vegas. Cette technologie, une première au monde, combine sur une seule brique technologique la génération d’énergie à partir de la lumière ambiante avec la technologie OPV (photovoltaïque organique) et son stockage sur un film flexible.

LAYERVault compte ainsi révolutionner l’industrie électronique en offrant une alternative durable et rentable aux piles traditionnelles, permettant une autonomie énergétique pour les objets connectés (IoT) et à ultra-basse consommation. Cette innovation permet aux intégrateurs et aux fournisseurs de solutions IoT de simplifier les processus de conception et de réduire le coût d’exploitation des produits.

La plupart des fabricants d’appareils électroniques vont devoir progressivement éliminer les piles de la conception de leurs produits pour des raisons règlementaires, de défis environnementaux et de coûts de maintenance et de remplacement des piles. Cette problématique est particulièrement pressante dans l’immobilier et le BTP confrontés au défi d’assurer la longévité et de réduire le coût d’exploitation de produits tels que les capteurs de présence, les capteurs de température et les capteurs d’humidité, etc.

« Chez Dracula Technologies, nous sommes déterminés à révolutionner l’électronique alimentée par piles avec une source d’énergie 100% durable. LAYERVault offre une véritable solution pour une autonomie énergétique respectueuse de l’environnement, prouvant déjà son utilité pour la fabrication d’objets connectés IoT pour lesquels l’élimination des piles est cruciale », explique Brice Cruchon, p-dg et fondateur de Dracula Technologies.

« Avec notre nouvelle Green MicroPower Factory, une usine entièrement automatisée équipée de la technologie d’impression jet d’encre, la plus grande en Europe, nous sommes prêts à produire jusqu’à 150 millions de cm² de dispositifs OPV annuellement et positionnés pour servir à grande échelle les fabricants d’objets connectés à travers le monde », ajoute-t-il.

LAYERVault est une solution brevetée adaptée aux produits d’ultra-basse consommation et conçue pour exceller dans des conditions de faible luminosité (moins de 500 lux). Cette solution offre une alimentation illimitée et un stockage d’énergie basé sur des matériaux organiques sans utiliser de terres rares ou de matériaux lourds. Ce produit réduira la dépendance aux piles conventionnelles et apportera une réponse aux réglementations en vigueur. La brique de stockage d’énergie LAYERVault complète la gamme de produits OPV de Dracula Technologies, la transformant en un produit 2-en-1. La couche OPV récolte la lumière ambiante, tandis que la couche de stockage d’énergie assure l’autonomie en stockant de l’énergie pour produire de l’électricité pendant les périodes sans lumière. LAYERVault est adapté aux dispositifs à ultra-basse consommation et alimente efficacement les dispositifs LPWAN (réseau à basse consommation et grande portée) dans des secteurs tels que les étiquettes électroniques, télécommandes, IoT industriel intérieur (bâtiment intelligent), suivi d’actifs intelligents (surveillance de la chaîne du froid) et IoT grand public intérieur (maison intelligente).

Selon EnABLES, un projet de recherche financé par l’Union européenne dédié à l’exploration d’approches durables pour prolonger la durée de vie des piles des objets connectés, 78 millions de piles seront jetées dans le monde chaque jour d’ici 2025 si nous ne renforçons pas la durée de vie des sources d’alimentation des objets connectés. Avec environ un milliard d’objets connectés attendus dans le monde d’ici 2025, tous nécessitant de l’énergie, le projet vise à éliminer la nécessité du remplacement de piles chaque fois que possible grâce à la mise en œuvre de solutions de récupération et de réduction de consommation d’énergie.

La technologie photovoltaïque organique de Dracula Technologies est complémentaire aux capteurs basés sur le protocole de communication LoRa. Reconnu comme la plateforme sans fil de facto pour l’IoT, le protocole LoRa de Semtech se distingue par ses capacités à longue portée et ses caractéristiques de faible consommation d’énergie. Semtech est un fournisseur américain de semiconducteurs, de systèmes IoT et de services de connectivité cloud et un partenaire stratégique et investisseur de Dracula Technologies. Robert Comanescu, directeur senior du marketing et de l’activité puces IoT chez Semtech déclare : « Avec cette innovation technologique, parfaitement adaptée à l’avantage clé de faible consommation d’énergie de la technologie LoRa, nous sommes impatients de voir naître des produits combinant LAYERVault de Dracula Technologies et les puces de connectivité sans fil fournies par Semtech, permettant ainsi une planète plus intelligente, plus connectée et plus durable ».

Fondée en 2011, la start-up Dracula Technologies basée à Valence dans la Drôme et spécialisée dans la conception et l’impression de modules photovoltaïques organiques (OPV) emploie 30 personnes. Sa technologie LAYER repose sur l’impression de couches d’encres qui possèdent chacune des propriétés physiques permettant de produire de l’énergie à partir de la lumière ambiante.

 

INSCRIPTION NEWSLETTER

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This