Sélectionner une page

Création de la fondation OPEN-C : plus grand centre d’essais en mer européen dédié aux Énergies Marines Renouvelables (EMR)

Création de la fondation OPEN-C : plus grand centre d’essais en mer européen dédié aux Énergies Marines Renouvelables (EMR)

Suite à sa parution au Journal Officiel du 21 mars 2023, les 10 fondateurs publics et privés (Ifremer, Centrale Nantes, ITE France Énergies Marines, EDF, RTE, TotalEnergies, Technip Energies, Valorem, Valeco, Énergie de la Lune) annoncent la création de la fondation OPEN-C, le plus grand centre européen d’essais en mer entièrement dédié à l’éolien flottant et aux énergies marines renouvelables dont le solaire flottant.

Aboutissement d’un travail collectif de trois ans, cette infrastructure de recherche s’est donné pour mission de coordonner, développer et piloter les essais en mer avec une dimension multi-technologique : éolien flottant, hydrolien, houlomoteur, hydrogène en mer, photovoltaïque flottant … Regroupant un ensemble de cinq sites en mer dédiés aux tests de prototypes innovants sur l’ensemble des façades maritimes de l’hexagone, elle bénéficiera également de conditions d’études très variées.

La fondation OPEN-C permettra à plusieurs innovations majeures mondiales de se fiabiliser dans les trois prochaines années, dont les essais de cinq prototypes distincts d’éoliennes flottantes de seconde génération, la production d’hydrogène vert offshore ou encore les tests de systèmes photovoltaïques flottants. Pour un porteur de projet, le recours à un site d’essai comme celui de la fondation OPEN-C permet d’accélérer et de dé-risquer des expérimentations à forts enjeux tout en bénéficiant de leviers de facilitation tels que les autorisations, les infrastructures de raccordement, les données de caractérisation des sites et les retours d’expérience d’équipes de recherche.

Un budget consolidé de 400 M€ de projets pour les dix premières années de fonctionnement

Le premier conseil d’administration de la fondation OPEN-C se réunira dans les jours à venir pour élire le bureau et son président qui nommera un directeur général qui aura pour mission d’animer la fondation sur le plan opérationnel. Ce conseil d’administration réunit les 10 partenaires fondateurs et des personnalités qualifiées. Les dix premières années de fonctionnement prévoient un budget consolidé de 400 M€ de projets, agrégeant environ deux tiers de financements privés pour un tiers de financements publics.

Cinq régions historiquement engagées dans la construction de cette nouvelle filière industrielle soutiennent également le projet : la Normandie, la Bretagne, les Pays de la Loire, l’Occitanie et la Région Sud. Elles seront représentées par des personnalités qualifiées au sein du conseil d’administration. Aux côtés des 10 fondateurs et des 5 régions, se côtoieront également des représentants issus du monde de la pêche, des associations de défense de l’environnement, de la recherche et du monde économique source de discussions parfois engagées mais promesse de décisions équilibrées.

« Aujourd’hui, la mise en œuvre de la transition énergétique conduit à la recherche active de solutions. Les Énergies Marines Renouvelables (EMR) constitueront, à n’en pas douter, une part de la réponse. Aujourd’hui une accélération majeure du développement des EMR est en cours et les essais en mer sont une absolue condition à l’innovation technologique dans ce domaine », explique Bertrand Alessandrini, préfigurateur de la fondation et coordinateur des infrastructures marines de Centrale Nantes.

INSCRIPTION NEWSLETTER

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This