Top Menu

Cellules solaires : la métallisation des contacts gagne en performance

DuPont Photovoltaic Solutions enrichit sa gamme de produits pour le marché du solaire avec, notamment, une version améliorée de la pâte conductrice Solamet utilisée pour la métallisation des contacts sérigraphiés des cellules solaires à l’occasion de la récente manifestation PV Expo au Japon.

Le Taïwanais TSEC a utilisé la technologie DuPont Solamet pour atteindre un rendement de 21,15% au niveau cellules et permettre l’assemblage de modules classiques de 305 Wc avec 60 cellules solaires en technologie mono PERC.

Solution à deux étapes, Solamet PVD1x et PVD2x, elle permet à la fois de réduire la résistance de contact avec des conducteurs très fins et de conférer une meilleure conductance électrique et un contact amélioré. La société chiffre le gain de rendement à plus de 0,1%. DuPont a également lancé Solamet® PVM1x, une pâte conductrice dédiée aux écrans de sérigraphie sans maillage croisé (MCF) qui permettrait aussi d’améliorer de plus de 0,1% le rendement des cellules solaires dans les filières silicium mono et multicristallin.

La société Monocrystal (groupe JSC) a, elle, dévoilé la pâte conductrice MY-555 spécialement conçue pour les cellules solaires en technologie PERC (Passivated Emitter Rear Contact), avec un objectif bas coût avec la réduction à la fois du contenu en argent et de la quantité de matériau nécessaire en fabrication. MY-555 contient 55% d’argent et diminue de 6% la consommation par tranche de silicium, comparé à son prédécesseur. Au final, le coût sur ce poste serait réduit de 10-15% sans dégradation de la force d’adhésion pour garantir la même fiabilité. Le nouveau package PERC de Monocrystal promet jusqu’à 0,18% de rendement de conversion en plus pour les cellules solaires.

,

Top

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

JE M'INSCRIS A LA NEWSLETTER

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This