Top Menu

Appels d’offres : Guyana, Égypte, Argentine, Allemagne

La société suisse Meeco a été retenue à un appel d’offres de l’état de Guyana pour cinq projets de centrales photovoltaïques en toiture de bâtiments de l’Institut national de développement et de recherche pour l’agriculture (NAREI), à réaliser avec sa filiale locale Oursun Guyana avec la solution sun2roof combinée au système de gestion de l’énergie sun2safe. La puissance totale installée sur les cinq toitures sera de 16 kWc, pour une production d’électricité quotidienne de quelque 64 kWh couvrant les besoins du site en autoconsommation.

Meeco a déjà réalisé un projet solaire dans ce pays (voir notre article). La société a aussi été sélectionnée lors d’un appel d’offres pour installer du PV sur 57 toitures de bâtiments publics, pour une puissance totale de 740 kWc, ainsi qu’une centrale solaire de 400 kWc hors réseau avec un système de stockage de 400 kWh dans la région isolée de Mabaruma. Le gouvernement de la république du Guyana vise à atteindre l’autonomie énergétique du pays avec 100% de sources renouvelables.

En Égypte, le ministère de l’électricité prévoit de lancer des appels d’offres pour le développement, la construction et l’exploitation de centrales photovoltaïques d’un volume total de 500 MW au premier trimestre 2018. Selon le quotidien Daily News Egypt, des sociétés arabes et internationales auraient déjà présenté des projets de centrales solaires de 100 à 200 MW aux autorités en charge de l’énergie, et auraient été priées de déposer leurs candidatures lors du futur appel d’offres.

Neoen, premier producteur indépendant d’électricité renouvelable français, a été retenu parmi les lauréats de RenovAr 2, le deuxième appel d’offres en Argentine, avec un projet de centrale photovoltaïque de 100 MW dans la province de Salta. Le processus a été très concurrentiel : 99 projets solaires ont été présentés, représentant plus de 5290 MW ; seulement 14 projets ont été retenus, pour une puissance totale de 557 MW et un prix moyen de 43,46$/MWh. Le projet de Neoen est le plus grand de cet appel d’offres, et l’un des plus compétitifs avec un prix de 40,80 $/MWh. La firme française s’était déjà vu attribuer un projet de 100 MW lors de RenovAr 1 en Argentine, et a aussi engrangé un important projet au dernier AO au Mexique (voir notre article).

En Allemagne, l’Agence fédérale des réseaux (Bundesnetzagentur) a lancé un appel d’offres pour des centrales photovoltaïques, le 4e AO pour le PV et le premier pour 2018. Les projets affichant les prix de génération de l’électricité les plus bas seront sélectionnés jusqu’à obtention du volume cible de 200 MW (qui peut être dépassé selon le volume du dernier dossier retenu). La sélection suit le procédé pay-as-bid. La Bundesnetzagentur a établi un prix maximum de 88,40 euros/MWh ; les dossiers affichant un prix supérieur seront éliminés d’office. Un appel d’offres combiné pour l’éolien et le solaire sera lancé le 1er avril 2018. Rappelons que le dernier AO PV s’est clos sur un prix record de 42,90 euros/MWh (voir notre article). Les projets sur des terrains agricoles défavorisés sont autorisés mais uniquement en Bavière et dans le Bade-Wurttemberg. La date limite de dépôt des dossiers pour cet appel d’offres PV a été fixée au 1er février 2018 (à minuit). Pour en savoir plus, cliquer ici (en allemand).

, , , , ,

Top

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

JE M'INSCRIS A LA NEWSLETTER

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This