Sélectionner une page

Accès à l’énergie dans le monde : la filière française mobilisée

Accès à l’énergie dans le monde : la filière française mobilisée

Arnaud Leroy, p-dg de l’ADEME, et Jean-Louis Bal, président du Syndicat des énergies renouvelables (SER), annoncent le lancement d’un Livre Blanc sur l’accès à l’énergie hors réseau, présentant les recommandations de la filière française de l’énergie hors réseau pour accélérer la mise en œuvre de l’Objectif de Développement Durable n°7 des Nations unies visant l’accès universel à une énergie propre, moderne et abordable à l’horizon 2030.

Cette publication, fruit des échanges du groupe de travail national sur l’accès à l’énergie est accompagnée d’un document de présentation du savoir-faire français.

Près de 800 millions de personnes n’ont toujours pas accès à l’électricité dans le monde, principalement en Afrique Subsaharienne. L’extension des réseaux électriques existants ne pourra répondre à elle seule aux besoins des populations rurales, notamment pour des raisons de coût et de faible densité de population. Le recours à des technologies « hors réseau » (mini-réseaux, systèmes solaires individuels…) fondées sur les énergies renouvelables constitue donc une alternative à la fois plus abordable, plus fiable et plus efficace pour répondre aux enjeux de transition énergétique et de lutte contre le changement climatique.

Depuis octobre 2018, l’ADEME et le SER animent un groupe de travail national rassemblant une centaine d’acteurs français spécialisés dans l’accès à l’énergie hors réseau : organismes publics, entreprises, associations et ONG, mais également des acteurs de la recherche et des collectivités locales. Ces acteurs ont travaillé ensemble à l’élaboration de ce Livre Blanc comprenant les recommandations de la filière française de l’accès à l’énergie pour lever certains des obstacles rencontrés sur le terrain lors de la mise en œuvre de projets en Afrique, Asie du Sud-Est ou Amérique Latine.

15 mesures phares pour un accès universel à une énergie propre à l’horizon 2030

Ces recommandations s’articulent autour de 4 axes prioritaires : les aspects législatifs et réglementaires, la coopération entre acteurs, l’innovation et le financement des projets d’accès à l’énergie. Le Livre Blanc propose par ailleurs 15 mesures phares pour accélérer la mise en œuvre de l’Objectif de Développement Durable n°7 des Nations unies visant l’accès universel à une énergie propre, moderne et abordable à l’horizon 2030. La crise sanitaire mondiale due à l’épidémie de Covid 19 ayant fortement frappé le secteur de l’accès à l’énergie, le Livre Blanc intègre également des mesures prioritaires pour améliorer la résilience du secteur de l’accès à l’énergie et limiter les impacts de la crise sur les taux d’électrification, en portant l’accès à l’énergie comme un besoin essentiel étroitement lié au développement.

En parallèle, une brochure de présentation du savoir-faire français sur l’accès à l’énergie est également publiée. Celle-ci recense et met en lumière l’ensemble de l’offre française publique et privée d’ores et déjà active et reconnue à l’international, sur un marché en croissance de 30% depuis 2017 et représentant déjà près de 2 milliards d’euros. Publiée en version française et anglaise, elle sera mise à jour régulièrement.

« L’accès universel à l’énergie représente le défi de notre décennie. L’apport d’une électricité durable à faible coût est un facteur de développement économique, d’accès à la santé et à l’éducation, d’émancipation des femmes, de progrès social pour tous, pour ne citer que ces bienfaits. La France possède un riche tissu d’acteurs, innovants, dont l’offre en matière d’accès à l’énergie était peu visible et les initiatives souvent solitaires. Avec la collaboration de l’ADEME, nous avons souhaité proposer à ces acteurs privés, publics, ONG et Régions une démarche de structuration de filière, d’identification des freins et barrières, de portage de propositions concrètes et de promotion de leur action au travers des ressources communes ADEME/SER. La publication de ces livrables est une première étape, le travail se poursuivra dans les années à venir pour que la filière française puisse renforcer son approche collaborative et contribuer pleinement à atteindre l’accès universel à l’énergie », souligne Jean Louis Bal, président du Syndicat des énergies renouvelables.

« Avec le Syndicat des énergies renouvelables nous avons souhaité à travers ce Livre Blanc et cette brochure mettre en exergue des recommandations et la richesse et la diversité de la filière française de l’accès à l’énergie hors réseau à l’international. Depuis 2018, les travaux du groupe de travail ont permis de renforcer la mobilisation collective des acteurs français pour contribuer à l’amélioration de l’accès à l’énergie par le développement des énergies renouvelables, en particulier en Afrique subsaharienne. A ce titre, nous nous inscrivons ainsi pleinement dans les Objectifs de développement durable et l’Accord de Paris », ajoute Arnaud Leroy, p-dg de l’ADEME.

JE M'INSCRIS A LA NEWSLETTER

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

JE M'INSCRIS A LA NEWSLETTER

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This