Sélectionner une page

9 centrales photovoltaïques en autoconsommation pour le département du Loir-et-Cher et ses collèges

9 centrales photovoltaïques en autoconsommation pour le département du Loir-et-Cher et ses collèges

Philippe Gouet, président du conseil départemental du Loir-et-Cher a dévoilé le 18 octobre la première des neuf centrales photovoltaïques prévues pour mise en service en 2023 sur les 8 collèges et le bâtiment des Archives départementales. Ces 9 centrales réalisées par Enerlis, SMAC et Artelia en autoconsommation permettront de couvrir 82% des besoins électriques de ces 9 bâtiments, limitant ainsi les charges additionnelles liées à l’augmentation des prix de l’énergie en 2023.

Conscients de la hausse tendancielle des prix de l’énergie depuis quelques années, le président du Département de Loir-et-Cher et son équipe ont lancé un projet d’installation de centrales photovoltaïques en autoconsommation individuelle pour répondre aux besoins électriques de 8 collèges et du bâtiment des archives départementales.

Les 8 collèges nécessitaient par ailleurs une rénovation de l’étanchéité de leurs toitures, ce qui a permis de mutualiser opportunément des travaux de rénovation et une véritable stratégie de production d’énergie locale et d’autoconsommation avec l’installation d’une puissance agrégée de 1,7 MWc. La production d’électricité liée aux centrales sera capable de répondre aux besoins des bâtiments équivalents à la consommation annuelle moyenne de 360 logements en France.

Les bâtiments consommeront 23% de la puissance produite par les 9 centrales permettant ainsi de réduire la consommation d’énergie issue des réseaux électriques. Le reste de la production des centrales sera réinjecté sur le réseau électrique.

À terme, 100% de la consommation des collèges sera couverte grâce à l’installation de futures centrales qui viendront renforcer les installations déjà en place. Ces projets répondent à la volonté du département de construire un plan de réduction de sa consommation, et de production d’énergie décarbonée.

Limiter les impacts de la crise énergétique en exploitant le potentiel solaire de bâtiments publics

Les prix de l’énergie ont connu depuis fin 2021 une forte augmentation dont les
collectivités locales ne sont pas protégées par le mécanisme de bouclier tarifaire du gouvernement. Seules les collectivités disposant d’un contrat de fourniture sur longue durée sont éventuellement protégées.

Face à cette situation de crise énergétique comparable au choc pétrolier de 1973, des efforts de sobriété énergétique sont mis en place à court terme, mais une approche structurelle de production d’énergie locale s’avère être la meilleure alternative pour limiter l’impact sur les finances publiques du département. En 2023, le prix de fourniture du MWh selon la Commission de Régulation de l’Energie est évalué en 400 et 500€, soit une multiplication par 10 du prix un an auparavant. Par ailleurs, le prix du MWh produit en moyenne en France par du photovoltaïque est estimé à 100€ le MWh.

Le Retour sur Investissement des 9 centrales photovoltaïques est déjà drastiquement réduit en prenant en compte les prix de marchés auxquels seront exposées les collectivités locales en 2023.

« L’autoconsommation alliée à une approche d’isolation thermique et d’efficacité énergétique est certainement l’un des meilleurs atouts dans la lutte de nos clients contre la flambée des prix de l’énergie et le combat contre le réchauffement climatique. Il s’agit d’un modèle réplicable à grande échelle pour tous les bâtiments tertiaires publics », affirme Pierre-Marie Berlingeri, directeur de la business unit solaire du groupe Enerlis.

Enerlis est un groupe énergétique indépendant présent en France et en Europe. Opérateur global de la transition énergétique, Enerlis propose une approche intégrée : il articule ses savoir-faire en efficacité énergétique et énergies renouvelables (borne de recharge, solaire, petite hydroélectricité, hydrogène bas carbone…) pour les secteurs du bâti et de la mobilité. Il conçoit, réalise et finance les projets de rénovation énergétique de ses clients publics et privés en s’engageant sur les résultats. Créée en 2013, Enerlis a réalisé en 2021 un chiffre d’affaires de 130 millions d’euros. Il emploie aujourd’hui 200 collaborateurs.

INSCRIPTION NEWSLETTER

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This